Articles avec le tag ‘soleil’

JE TRAVERSE LE DÉSERT DE JUDÉE !!!

Dans cette vidéo, je traverse le désert de Judée !
Le désert de Judée est un territoire situé en Cisjordanie (Palestine). Montagneux, il se trouve à l’est de Jérusalem et descend vers la mer Morte.

[Bonne nouvelle scientifique] Nous vivons dans un endroit relativement calme de notre galaxie !

[Bonne nouvelle scientifique] Nous vivons dans un endroit relativement calme de notre galaxie !

Zone habitable galactique

Dans presque n’importe quelle région de la Terre, on peut déterminer très précisément notre position. Mais quand on a affaire à un environnement aussi vaste que la Voie Lactée, aucun GPS ne peut nous aider.

Vous savez, notre galaxie a un diamètre de 100.000 années lumière.

Laura DANLY, Observatoire Griffith

Même dans l’exploration de notre environnement proche, il reste une grande part d’incertitude. Mais si nous avions un système de GPS galactique, il nous localiserait sans doute à peu près à mi-chemin entre le haut et le bas de la galaxie et à mi-chemin entre son périmètre et son centre.

Notre système solaire se situe à environ 26.000 années lumière du centre de la galaxie.

Alex FILIPPENKO, Université de Californie (Berkeley)

Une hypothèse scientifique avance même que nous vivons dans une zone très exclusive.

Il y a une théorie qui dit que seules les étoiles situées à une certaine distance du centre de la galaxie se trouvent dans ce qu’on appelle la Zone Galactique Habitable. C’est à dire une zone où les planète entourant ces étoiles peuvent accueillir des formes de vie.

Alex FILIPPENKO, Université de Californie (Berkeley)

 

C’est le bon endroit, avec une étoile à la bonne température et une planète à la bonne distance pour permettre la présence d’eau liquide à sa surface. C’est comme ça que s’est produite l’alchimie qui a permis la naissance et l’évolution de la vie jusqu’à nous.

Laura DANLY, Observatoire Griffith

La zone galactique habitable se trouverait entre 13000 et 29000 années lumière du centre de la Voie Lactée.

La zone principale où nous nous trouvons, s’étend de 20000 à 29000 années lumière du centre.

A l’intérieur de cette zone, d’anciens voisins ont été détruits afin de faire de la place pour notre habitat.

Selon notre façon de voir les choses, notre environnement local, le système solaire, est un endroit assez sûr par rapport à ce qui semble se produire dans l’ensemble de l’univers. Au tout début de notre système solaire, c’était un endroit bien plus hostile. Les matériaux qui ont ensuite formé le soleil et les planètes étaient encore en plein chambardement. Il se produisait des collisions violentes et de grands bouleversements qui ont ensuite donné naissance à cet endroit relativement calme que l’on connait aujourd’hui.

Clifford JOHNSON, Université de Californie du Sud

 Lien court de l'article : http://www.ttpfrance.org/?p=5333

Au VIème siècle, la Terre a été plongée dans le noir pendant 18 mois !

An 536

Quelque part durant l’an 535 de notre ère, une sorte de voile gris recouvre l’Europe.

Ce phénomène entraine le plus grand refroidissement des 2000 dernières années et plonge l’Humanité dans une crise sans précédent.

Pendant cette période, une faramineuse quantité de cendres enveloppait la planète. Elle a privé de lumière les cultures qui poussaient dans les champs. Elle a tué les cultures sur pieds et provoqué une grande famine car elle a empêché les civilisations existant à l’époque de produire de quoi se nourrir.

Martin MORGAN, historien

 

Nous savons, grâce à des données historiques, qu’au début de l’an 536, l’ensoleillement était très faible. En Mésopotamie, cela a duré 18 mois et on affirmait à cette période que le soleil n’apparaissait que 4 heures par jour.

Dallas ABBOT, géologue

La trace de cette période sans soleil existe encore de nos jours.

Les anneaux de croissance d’arbres d’Irlande et de Californie montrent les signes manifestes d’un dramatique refroidissement global.

Les anneaux de croissance montrent clairement qu’il y a eu une période au VIème siècle où les nutriments qui rendent les arbres robustes et qui leur assurent une croissance rapide, ont chuté à un niveau très faible et donc les anneaux de croissance sont extrêmement rapprochés.

Martin MORGAN, historien

La théorie acceptée met en cause une éruption volcanique massive et un nuage de cendres enveloppant la planète.

Mais Dallas ABBOT, membre du groupe Holocene, propose un autre coupable.

Cela commence par une preuve reposant sur les chevrons, les dunes de sable en forme de V qui pour certains indiquent un méga-tsunami.

Lien court : http://www.ttpfrance.org/?p=5250

[Vidéo] Une énergie à l’infinie dévoilée

Lien court : http://www.ttpfrance.org/?p=5124

Podcast sur les exoplanètes

Borne solaire TTP 150 Wh en chargement

Voici une vidéo de la borne solaire TTP 150 Wh en chargement :

Aucun problème à signaler avec ce matériel après plus d’un an d’utilisation. Il arrive même que certains jours je sois en surplus.

Attention. Ce système photovoltaïque ne permet que de recharger des appareils portables (téléphone, GPS, caméscope, ordinateur portable 15 pouces, …) en raison de sa sortie 80 W.

Il dispose toutefois également d’un port USB et d’un port 12 V (6 mm).

Batterie (borne solaire) : Goal Zero Escape 150 Batterie mixte adulte Gris

Panneau solaire : Goal Zero Boulder 30 Panneau solaire mixte adulte Noir

Nécessite un adaptateur entre les deux (le panneau Boulder 30 a une sortie 8 mm et la borne solaire a une entrée 4,70 mm).

Existe aussi en kit (batterie entrée 4,70 mm + panneau solaire 15 W avec sortie 4,70 mm) :

L’Histoire de la mesure du temps

Comment a-t-on mesuré le temps à travers les siècles ?

Réponse dans ces vidéos :

[Energie libre] Borne électrique 150 watts en test aux Rencontres Francophones de l’été 2012

Bonjour.

Je suis heureux de vous annoncer que la borne électrique 150 watts a été testée en conditions réelles aux Rencontres Francophones de l’été 2012.

Tout d’abord, rappelons de quoi elle est composée :

Voici la première photo :

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 1

Lors des Rencontres Francophones de l’été 2012, il y avait un chauffe-eau. Nous avons donc branché la pompe en 220 V sur la borne électrique.

A plus de 1400 tours/minute, la consommation est de 33 watts. Cela a permis à la pompe de fonctionner plusieurs heures.

Conclusion : Avec une borne remplie (150 watts), il est possible de faire fonctionner la pompe du chauffe-eau pendant plusieurs heures. Sachant que celle-ci est reliée principalement aux douches, c’est sympa d’avoir de l’eau chaude 🙂

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 2

Ci-dessus (photo 2), vous pouvez voir l’installation vue de dos. Le panneau solaire 30 watts est relié à la borne (entrée 4,70 mm). Celle-ci disposant d’une prise 220 V, la prise électrique de la pompe a été branchée dessus.

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 3

Ci-dessus (photo 3), une vue de côté.

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 4

Ci-dessus (photo 4), il s’agit de la borne électrique 150 watts le dimanche  29 juillet 2012 le matin où nous avons eu la chance d’avoir pas mal de soleil.

La borne s’est rechargée moins vite que je ne l’aurais pensé. Mais ça a fonctionné quand même.

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 5

Ci-dessus (photo 5), vous pouvez voir l’installation de côté. La borne disposant d’une poignée, je trouve assez pratique de pouvoir poser le panneau dessus. Ca ne prend pas beaucoup de place et c’est ensuite facilement transportable.

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 7

Ci-dessus (photo 6), une vue de face.

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 7

Sur cette photo (photo 7), vous pouvez voir la borne électrique 150 watts en train de recharger un GPS (le petit cadran que vous voyez au-dessus du panneau photovoltaïque).

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 8

Après un bon week-end à la campagne, le panneau s’en prend quand même dans la face. Ci-dessus (photo 8), vous pouvez voir l’état du chiffon après avoir essuyé le panneau (plus le panneau est propre, plus l’électricité enregistrée à l’heure est grande).

Borne électrique 150 watts, Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 9

Le lundi  30 juillet 2012, nous avons eu de la pluie. Du coup, le panneau a dû être déplacé.

Sur la photo ci-dessus (photo 9), le panneau est simplement posé contre le mur de la grange (qui lui-même dispose d’un petit toit). Ainsi, la borne est protégée de la pluie et le panneau solaire peut quand même capter la luminosité ambiante.

Bien évidemment, dans cette configuration, le nombre de watts par heure enregistrés est moins important. Mais le but ici est de générer une source (quasi) continue d’énergie gratuite pour charger la borne (la batterie) au maximum.

D’une manière générale, les tests en conditions réelles se sont bien passés. Deux choses à retenir :

  • Toujours (re)positionner le panneau photovoltaïque bien en face du soleil
  • La batterie se charge lentement. Une deuxième journée d’exposition est parfois nécessaire si on veut charger la batterie au maximum (150 watts).

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet « Borne électrique 150 watts »

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !