Articles avec le tag ‘recherche’

Déposez gratuitement votre annonce sur Frenchconomy.fr, le portail de l’économie collaborative française connectée !

Annonce gratuite

Déposez gratuitement votre annonce sur Frenchconomy.fr, le portail de l’économie collaborative française connectée !

Argenteuil – le 1er juin 2015 – Frenchconomy a mis en ligne son système pour déposer gratuitement une annonce.

Il est désormais possible de déposer une annonce gratuitement sur Frenchconomy.fr

Le portail propose à chacun souhaitant faire partie de la communauté des shareurs français (personnes ayant l’esprit collaboratif), de déposer une annonce sur le site.

Vous pouvez déposer une annonce sur ce que vous voulez (recherche d’une compagne, recherche d’un restaurant, besoin d’un conseil, …) afin que les gens de la communauté puissent vous répondre.

Ainsi, vous disposez à chaque seconde de l’aide de toute une communauté !

Prenez le réflexe. Dès que vous avez besoin de quelque chose, postez votre annonce gratuitement sur frenchconomy.fr !

Source : http://www.frenchconomy.fr/?p=452

Les mots les plus recherchés sur Wikipedia pour chaque pays

Recherches Wikipedia par pays

Rappel :
1 clic = image seule
Encore 1 clic = image plein écran
Lien court : http://www.ttpfrance.org/?p=5887

[Expérience 33] Recherche 7 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

Depuis 16 mois que le projet a commencé, bien qu’il soit suivi (le site enregistre 2200 visites par mois actuellement), les Français ne s’y sont pas investis.

TTP France (donc la France) avait réussi à prendre une longueur d’avance grâce à la recherche précoce en électrodes. Mais les autres pays, et en particulier les Etats-Unis, ont repris la longueur (moteur 12V existants, …).

La recherche française en cellules cristal est quasi-inexistante. TTP étant actuellement l’organisation française non-gouvernementale la plus avancée dans ce domaine (et la première mondiale en terme d’études sur les agents dopants comme par exemple la galène ou la pyrite).

Comme d’habitude, les Français veulent des choses mais ne font rien pour que ça arrive.

En tant que coordinateur EBR, toute recherche ou expérience que je mène doit être publique (autant que possible dans un monde qui utilise encore un système monétaire, donc de la compétition, de l’espionnage, des comportements égoïstes à long terme, …), permettant ainsi aux citoyens de suivre ce qui se passe dans l’équipe interdisciplinaire, de poser des questions le cas échéant et de critiquer s’ils le souhaitent (la règle étant que la méthode scientifique tranche en cas de conflit d’opinions), voire même de prendre ma place si vous pensez mieux faire (tout en respectant les obligations et les charges dédiées à un coordinateur).

Malheureusement, les Français de 2013 n’ont absolument pas eu ce comportement, ce qui fait que les choses avancent très lentement dans ce pays (sauf le n’importe quoi qui lui est présent continuellement et que vous allez encore avoir en 2014).

Si une étude sociale était faite sur le sujet, il est clair que les sociologues concluraient en disant qu’utiliser un fonctionnement EBR en France en 2013-2014 fonctionne très bien à petite échelle (groupes formés au fonctionnement EBR) mais est une catastrophe sur le plan pratique à plus grande échelle (les Français n’ont pas encore l’attitude pour s’organiser socialement ainsi, préférant perpétuer leur mode de fonctionnement hérité du siècle dernier, voire même de la Révolution Industrielle).

Bien que cela (éthique EBR et utilisation de la méthode scientifique) soit le meilleur système en terme de transparence et d’efficacité, la mollesse des Français fait que la recherche française en cellules cristal est ralentie. Prendre des photos, expliquer les étapes et écrire des articles publiques prend du temps.

Ici, bien que la tâche soit extrêmement ardue en raison du facteur indiqué ci-dessus (non-investissement des Français), l’objectif reste cependant l’efficacité.

Faire de la recherche précoce en électrodes pour cellules cristal a été un bon choix tactique car ça nous a permis de prendre une longueur d’avance, au niveau mondial, pendant de nombreux mois.

Afin de maintenir cette efficacité, et étant donné que les Français ne jouent pas leur rôle de contrôle sur l’équipe interdisciplinaire (non-exigence de publications régulières, …), nous pourrions techniquement publier de fausses données, glander sur le projet, dépenser l’argent dans des biens (ou services) autres que pour le projet, que ça ne se verrait même pas et qu’aucun scandale n’éclaterait.

Par conséquent, et afin de maintenir cette efficacité par rapport au but recherché (construire un générateur à énergie du vide/cristal capable de recharger une batterie 12V), si cela est scientifiquement possible, il a été décidé de zapper publiquement les 3 premières étapes de la méthode scientifique (ainsi que les étapes 5 et 6) afin de faire gagner du temps à l’équipe interdisciplinaire. Seules les données de l’étape 4 seront publiques comme c’est le cas actuellement en bas de cette page.

La recherche 7 (expérience TTP 33) porte sur les effets de l’utilisation de pyrite (cellules 12 et 13) et du temps de polarisation (cellules 14 et 15) sur l’efficacité d’une cellule cristal.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet « Générateur à énergie du vide (technologie cristal) »

CELLULES 12 ET 13

Cellules 12 et 13

001 : 0,88V et 0,10 mA | 0,95V et 0,16 mA
002 : 0,70V et 0,21 mA | 0,92V et 0,08 mA
003 : 0,56V et 0,14 mA | 0,86V et 0,06 mA
004 : 0,50V et 0,14 mA | 0,90V et 0,05 mA
005 : 0,50V et 0,18 mA | 0,91V et 0,05 mA
006 : 0,49V et 0,18 mA | 0,91V et 0,04 mA
007 : 0,46V et 0,14 mA | 0,90V et 0,04 mA
008 : 0,45V et 0,13 mA | 0,90V et 0,04 mA
009 : 0,44V et 0,11 mA | 0,91V et 0,05 mA
010 : 0,44V et 0,11 mA | 0,90V et 0,04 mA
011 : 0,43V et 0,10 mA | 0,91V et 0,06 mA
012 : 0,42V et 0,09 mA | 0,92V et 0,06 mA
013 : 0,42V et 0,08 mA | 0,92V et 0,05 mA
014 : 0,42V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
015 : 0,42V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
016 : 0,41V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
017 : 0,41V et 0,07 mA | 0,94V et 0,04 mA
018 : 0,41V et 0,07 mA | 0,93V et 0,04 mA
019 : 0,41V et 0,08 mA | 0,94V et 0,05 mA
020 : 0,39V et 0,08 mA | 0,94V et 0,05 mA
021 : 0,38V et 0,07 mA | 0,94V et 0,05 mA
022 : 0,37V et 0,07 mA | 0,94V et 0,06 mA
023 : 0,34V et 0,03 mA | 0,95V et 0,07 mA
024 : 0,25V et 0,00 mA | 0,95V et 0,09 mA
025 : 0,25V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
026 : 0,23V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
027 : 0,22V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
028 : 0,18V et 0,00 mA | 0,96V et 0,10 mA
029 : 0,17V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
030 : 0,13V et 0,00 mA | 0,95V et 0,10 mA
031 : 0,13V et 0,00 mA | 0,95V et 0,10 mA
032 : 0,12V et 0,00 mA | 0,95V et 0,09 mA
033 : 0,16V et 0,00 mA | 0,93V et 0,12 mA
034 : 0,13V et 0,00 mA | 0,90V et 0,09 mA
035 : 0,12V et 0,00 mA | 0,91V et 0,08 mA
036 : 0,10V et 0,00 mA | 0,91V et 0,08 mA
037 : 0,09V et 0,00 mA | 0,89V et 0,07 mA
038 : 0,08V et 0,000 mA | 0,91V et 0,119 mA
039 : 0,05V et 0,000 mA | 0,91V et 0,08 mA
040 : 0,06V et 0,000 mA | 0,91V et 0,068 mA
041 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,044 mA
042 : 0,04V et 0,000 mA | 0,89V et 0,032 mA
043 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,021 mA
044 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,014 mA
045 : 0,03V et 0,000 mA | 0,90V et 0,005 mA
046 : 0,03V et 0,000 mA | 0,70V et 0,000 mA
047 : 0,02V et 0,000 mA | 0,44V et 0,000 mA
048 : 0,07V et 0,000 mA | 0,40V et 0,000 mA
049 : 0,05V et 0,000 mA | 0,31V et 0,000 mA
050 : 0,04V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
051 : 0,02V et 0,000 mA | 0,05V et 0,000 mA
052 : 0,05V et 0,000 mA | 0,20V et 0,000 mA
053 : 0,05V et 0,000 mA | 0,17V et 0,000 mA
054 : 0,02V et 0,000 mA | 0,03V et 0,000 mA
055 : 0,01V et 0,000 mA | 0,03V et 0,000 mA
056 : 0,09V et 0,000 mA | 0,26V et 0,000 mA
057 : 0,07V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
058 : 0,06V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
059 : 0,04V et 0,000 mA | 0,05V et 0,000 mA
060 : 0,04V et 0,000 mA | 0,09V et 0,000 mA
061 : 0,04V et 0,000 mA | 0,09V et 0,000 mA
062 : 0,05V et 0,000 mA | 0,08V et 0,000 mA
063 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
064 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
065 : 0,02V et 0,000 mA | 0,00V et 0,000 mA
066 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
067 : 0,017V et 0,000 mA | 0,004 et 0,000 mA
068 : 0,01V et 0,000 mA | 0,00V et 0,000 mA
069 : 0,012V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
070 : 0,022V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
071 : 0,029V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
072 : 0,017V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
073 : 0,016V et 0,000 mA | 0,005V et 0,000 mA
074 : 0,045V et 0,000 mA | 0,016V et 0,000 mA
075 : 0,031V et 0,000 mA | 0,018V et 0,000 mA
076 : 0,018V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
077 : 0,006V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
078 : 0,017V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
079 : 0,040V et 0,000 mA | 0,019V et 0,000 mA
080 : 0,022V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
081 : 0,028V et 0,000 mA | 0,015V et 0,000 mA
082 : 0,038V et 0,000 mA | 0,021V et 0,000 mA
083 : 0,018V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
084 : 0,011V et 0,000 mA | 0,005V et 0,000 mA
085 : 0,011V et 0,000 mA | 0,004V et 0,000 mA
086 : 0,033V et 0,000 mA | 0,013V et 0,000 mA
087 : 0,010V et 0,000 mA | 0,004V et 0,000 mA
088 : 0,003V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
089 : 0,028V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
090 : 0,006V et 0,000 mA | 0,002V et 0,000 mA
091 : 0,002V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
092 : 0,023V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
093 : 0,012V et 0,000 mA | 0,009V et 0,000 mA
094 : 0,061V et 0,000 mA | 0,110V et 0,000 mA
095 : 0,019V et 0,000 mA | 0,012V et 0,000 mA
096 : 0,030V et 0,000 mA | 0,015V et 0,000 mA
097 : 0,035V et 0,000 mA | 0,035V et 0,000 mA
098 : 0,022V et 0,000 mA | 0,017V et 0,000 mA
099 : 0,015V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
100 : 0,037V et 0,000 mA | 0,022V et 0,000 mA

Cellule 12 (avec pyrite) : 21 points 
Cellule 13 (sans pyrite) : 24 points 
Egalité : 55 points
CELLULES 14 ET 15

Cellules 14 et 15 

001 : 0,95V et 0,15 mA | 1,03V et 0,28 mA
002 : 0,79V et 0,11 mA | 0,82V et 0,27 mA
003 : 0,78V et 0,11 mA | 0,78V et 0,22 mA
004 : 0,90V et 0,05 mA | 0,88V et 0,20 mA
005 : 0,85V et 0,10 mA | 0,90V et 0,20 mA
006 : 0,85V et 0,09 mA | 0,89V et 0,19 mA
007 : 0,85V et 0,08 mA | 0,86V et 0,19 mA
008 : 0,86V et 0,09 mA | 0,90V et 0,18 mA
009 : 0,88V et 0,10 mA | 0,93V et 0,17 mA
010 : 0,87V et 0,09 mA | 0,89V et 0,14 mA
011 : 0,88V et 0,11 mA | 0,93V et 0,15 mA
012 : 0,87V et 0,11 mA | 0,93V et 0,14 mA
013 : 0,84V et 0,08 mA | 0,89V et 0,12 mA
014 : 0,85V et 0,08 mA | 0,92V et 0,11 mA
015 : 0,85V et 0,08 mA | 0,92V et 0,11 mA
016 : 0,85V et 0,07 mA | 0,91V et 0,10 mA
017 : 0,87V et 0,09 mA | 0,93V et 0,11 mA
018 : 0,83V et 0,07 mA | 0,89V et 0,09 mA
019 : 0,87V et 0,10 mA | 0,93V et 0,11 mA
020 : 0,89V et 0,10 mA | 0,93V et 0,10 mA
021 : 0,91V et 0,11 mA | 0,92V et 0,11 mA
022 : 0,92V et 0,11 mA | 0,89V et 0,08 mA
023 : 0,92V et 0,12 mA | 0,90V et 0,08 mA
024 : 0,91V et 0,14 mA | 0,88V et 0,10 mA
025 : 0,81V et 0,07 mA | 0,81V et 0,06 mA
026 : 0,83V et 0,09 mA | 0,83V et 0,05 mA
027 : 0,82V et 0,07 mA | 0,82V et 0,05 mA
028 : 0,87V et 0,12 mA | 0,83V et 0,03 mA
029 : 0,81V et 0,06 mA | 0,81V et 0,02 mA
030 : 0,87V et 0,08 mA | 0,80V et 0,02 mA
031 : 0,88V et 0,06 mA | 0,61V et 0,02 mA
032 : 0,90V et 0,04 mA | 0,51V et 0,01 mA
033 : 0,73V et 0,01 mA | 0,51V et 0,02 mA
034 : 0,61V et 0,01 mA | 0,50V et 0,02 mA
035 : 0,59V et 0,011 mA | 0,49V et 0,014 mA
036 : 0,58V et 0,013 mA | 0,48V et 0,016 mA
037 : 0,53V et 0,009 mA | 0,46V et 0,012 mA
038 : 0,58V et 0,013 mA | 0,50V et 0,019 mA
039 : 0,58V et 0,010 mA | 0,51V et 0,020 mA
040 : 0,57V et 0,009 mA | 0,51V et 0,014 mA
041 : 0,50V et 0,006 mA | 0,52V et 0,018 mA
042 : 0,59V et 0,010 mA | 0,53V et 0,021 mA
043 : 0,52V et 0,007 mA | 0,53V et 0,020 mA
044 : 0,57V et 0,010 mA | 0,54V et 0,022 mA
045 : 0,50V et 0,013 mA | 0,55V et 0,023 mA
046 : 0,49V et 0,015 mA | 0,55V et 0,021 mA
047 : 0,48V et 0,016 mA | 0,55V et 0,018 mA
048 : 0,48V et 0,015 mA | 0,56V et 0,021 mA
049 : 0,47V et 0,018 mA | 0,54V et 0,017 mA
050 : 0,46V et 0,012 mA | 0,58V et 0,018 mA
051 : 0,46V et 0,014 mA | 0,58V et 0,020 mA
052 : 0,47V et 0,014 mA | 0,59V et 0,021 mA
053 : 0,47V et 0,013 mA | 0,59V et 0,022 mA
054 : 0,45V et 0,019 mA | 0,59V et 0,025 mA
055 : 0,40V et 0,013 mA | 0,60V et 0,022 mA
056 : 0,43V et 0,019 mA | 0,55V et 0,026 mA
057 : 0,51V et 0,013 mA | 0,60V et 0,026 mA
058 : 0,53V et 0,013 mA | 0,59V et 0,028 mA
059 : 0,54V et 0,012 mA | 0,59V et 0,027 mA
060 : 0,54V et 0,010 mA | 0,59V et 0,026 mA
061 : 0,54V et 0,011 mA | 0,59V et 0,028 mA
062 : 0,55V et 0,011 mA | 0,59V et 0,028 mA
063 : 0,55V et 0,012 mA | 0,58V et 0,028 mA
064 : 0,55V et 0,012 mA | 0,60V et 0,024 mA
065 : 0,55V et 0,013 mA | 0,59V et 0,021 mA
066 : 0,55V et 0,014 mA | 0,60V et 0,030 mA
067 : 0,55V et 0,014 mA | 0,58V et 0,029 mA
068 : 0,55V et 0,015 mA | 0,60V et 0,031 mA
069 : 0,56V et 0,016 mA | 0,59V et 0,031 mA
070 : 0,55V et 0,015 mA | 0,57V et 0,029 mA
071 : 0,56V et 0,016 mA | 0,58V et 0,029 mA
072 : 0,55V et 0,021 mA | 0,51V et 0,028 mA
073 : 0,56V et 0,020 mA | 0,59V et 0,030 mA
074 : 0,55V et 0,022 mA | 0,58V et 0,029 mA
075 : 0,55V et 0,025 mA | 0,58V et 0,031 mA
076 : 0,56V et 0,026 mA | 0,58V et 0,031 mA
077 : 0,56V et 0,027 mA | 0,58V et 0,030 mA
078 : 0,56V et 0,029 mA | 0,58V et 0,031 mA
079 : 0,56V et 0,029 mA | 0,57V et 0,029 mA
080 : 0,57V et 0,028 mA | 0,58V et 0,029 mA
081 : 0,56V et 0,031 mA | 0,57V et 0,029 mA
082 : 0,56V et 0,034 mA | 0,57V et 0,030 mA
083 : 0,57V et 0,034 mA | 0,58V et 0,029 mA
084 : 0,57V et 0,037 mA | 0,57V et 0,031 mA
085 : 0,58V et 0,039 mA | 0,57V et 0,031 mA
086 : 0,57V et 0,039 mA | 0,57V et 0,030 mA
087 : 0,58V et 0,046 mA | 0,59V et 0,032 mA
088 : 0,58V et 0,044 mA | 0,59V et 0,029 mA
089 : 0,59V et 0,045 mA | 0,60V et 0,030 mA
090 : 0,58V et 0,038 mA | 0,60V et 0,023 mA
091 : 0,57V et 0,045 mA | 0,59V et 0,027 mA
092 : 0,56V et 0,046 mA | 0,56V et 0,026 mA
093 : 0,58V et 0,035 mA | 0,61V et 0,030 mA
094 : 0,57V et 0,042 mA | 0,59V et 0,029 mA
095 : 0,59V et 0,028 mA | 0,60V et 0,018 mA
096 : 0,58V et 0,026 mA | 0,60V et 0,021 mA
097 : 0,53V et 0,027 mA | 0,53V et 0,020 mA
098 : 0,47V et 0,017 mA | 0,39V et 0,017 mA
099 : 0,56V et 0,023 mA | 0,54V et 0,020 mA
100 : 0,57V et 0,016 mA | 0,61V et 0,014 mA

Cellule 14 (polarisation 1 minute) : 32 points 
Cellule 15 (polarisation 5 minutes) : 65 points 
Egalité : 3 points



Louis Pasteur

Louis Pasteur (1822-1895) est considéré comme pionnier de la microbiologie. C’est un scientifique français, chimiste et physicien de formation. Il connut de son vivant une grande notoriété grâce à la mise au point du vaccin contre la rage.

Il n’avait pas de super notes à l’école et est pourtant devenu un grand de l’Histoire…

Voici également un documentaire très bien fait qui montre que Louis Pasteur a utilisé la méthode scientifique avec efficacité (bien écouter le passage où il explique son travail à l’enfant).

Chaque jour, l’association « The Transition Project » essaye d’innover et d’inventer en testant, créant et mettant en place des systèmes alternatifs basés sur la philosophie EBR.

Sur le plan théorique, nous sommes sûrs que ces systèmes alternatifs fonctionnent et pourraient être utilisés par les Français (et même les Francophones, voire davantage). Mais comme nous sommes dans un système monétaire, les mettre en place coûte cher, même si le but est ensuite de permettre à un très grand nombre de personnes de faire de grosses économies.

Nous travaillons dur pour cela. Certains d’entre nous ont même parfois altéré leurs santés juste pour faire avancer les choses et travailler pour le bien de tous.

N’hésitez pas à nous aider comme nous nous souhaitons aider notre pays, voire au-delà, si les gens sont prêts à s’impliquer pour cet objectif. Vous pouvez faire un don à l’association « The Transition Project » en cliquant sur l’image ci-dessous, ce qui nous permettra de faire avancer plus rapidement nos projets en cours :




[Méthode scientifique] Conseils pour débuter (niveau 4 « Tester avec une expérience »)

Bonjour.

Dans cet article nous allons parler de la « méthode scientifique ».

La méthode scientifique qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on a un projet à accomplir,  il y a plusieurs méthodes plus ou moins bonnes pour le mener à bien. De toutes ces méthodes, la méthode scientifique est la plus efficace que l’humanité connait à ce jour.

Elle est aussi la solution la plus efficace pour régler un conflit d’opinions et mettre tout le monde d’accord.

C’est la démarche à adopter pour être sûr de bien faire les choses !

La méthode scientifique se décompose en 6 niveaux :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Nous allons voir dans cet article en quoi consiste le niveau 4 :

Tester avec une expérience est le stade le plus important de la méthode scientifique.

Cela permet de vérifier si l’hypothèse de départ est vraie ou fausse.

Il est important que votre expérience prenne en compte tous les éléments disponibles dans les niveaux précédents (en particulier au niveau des critères).

1 critère enlevé ou 1 critère ajouté = 1 autre expérience
Pour des raisons de rigueur scientifique, il est interdit de modifier plus de 1 critère entre chaque expérience.

Si vous le pouvez, répétez l’expérience à plusieurs reprises pour être sûr que le résultat obtenu soit toujours le même (cela évite de prendre en compte un résultat qui aurait pu survenir suite à une erreur ou une déviance involontaire).

Une des bases de la méthode scientifique est que l’expérience doit pouvoir être répétée/refaite par quelqu’un d’autre.

Il est conseillé de faire une chronologie de l’expérience, c’est à dire par exemple comme nous le faisons sur TTP, prendre une photo de l’expérience toutes les 24 heures et rajouter un petit texte explicatif, cela permet de suivre l’évolution de l’expérience sur le nombre de jours annoncés et de faire des observations à une fréquence définie.

Pour que l’expérience se passe pour le mieux il est primordial de :

  • Bien suivre les procédures, le protocole et les règles définies au départ (même si ce n’est pas toujours facile).
  • Avoir un matériel fiable qui convient à l’expérience.
  • Respecter les marges de temps données pour réaliser l’expérience.
  • Si possible, faire une chronologie de l’expérience (si approprié)

En suivant ce procédé, votre expérience sera fiable et objective. Et le résultat optimum, clair pour tous et incritiquable par la démonstration.
(un peu comme un chronomètre pour quelqu’un qui court le 100 mètres : le résultat chiffré est universel et incritiquable, en particulier si l’expérience est répétée) !

Le but général de ce niveau est de récolter des données chiffrées ou des observations.

Voilà pour le niveau 4, dans le prochain article nous verrons le niveau 5 (Analyser les données) qui permet de vérifier et d’analyser le résultat de l’expérience et quoi faire si celle ci s’avère réussie ou non .

Cordialement.

Theinstanton co-coordinateur web-marketing du Transition Project

 

[Méthode scientifique] Conseils pour débuter (niveau 3 « construire une hypothèse »)

Bonjour.

Dans cet article nous allons parler de la « méthode scientifique ».

La méthode scientifique qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on a un projet à accomplir,  il y a plusieurs méthodes plus ou moins bonnes pour le mener à bien. De toutes ces méthodes, la méthode scientifique est la plus efficace que l’humanité connait à ce jour.

Elle est aussi la solution la plus efficace pour régler un conflit d’opinions et mettre tout le monde d’accord.

C’est la démarche à adopter pour être sûr de bien faire les choses !

La méthode scientifique se décompose en 6 niveaux :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Nous allons voir dans cet article en quoi consiste le niveau 3 :

Construire une hypothèse permet de faire une supposition sur la façon dont les choses vont se passer. Une sorte de « pari sur l’avenir ».

Vous devez construire votre hypothèse de façon à ce qu’elle soit facilement mesurable avec l’outil choisi au niveau 1,5. Pour cela, le mieux et d’utiliser les mots « si » et « alors ».

Voici un petit exemple : Si je pars de chez moi avec une heure d’avance, alors je serai à l’heure à mon rendez-vous.

Le mot « si » permet de créer mon hypothèse (Si je pars de chez moi avec une heure d’avance),  le mot « alors » me permet de définir le résultat que je veux acquérir (alors je serai à l’heure à mon rendez-vous).

Bien sur l’hypothèse doit être en rapport avec la question (niveau 1)  et doit vous aider à y répondre de manière chiffrée avec l’outil choisi au niveau 1,5.

En cas de conflit d’opinions,  on peut faire une sorte de « combat » à la méthode scientifique !

C’est à dire que chacun émet son hypothèse, ensuite chaque hypothèse sera testée avec une expérience (niveau 4) puis les données de l’expérience seront analysées (niveau 5) enfin quand les résultats seront communiqués (niveau 6) une seule hypothèse s’avérera juste.

Cela permet à la fois de mettre tout le monde d’accord et de permettre à chacun d’avancer plus vite !

Voila pour le niveau 3, dans le prochain article nous verrons le niveau 4 (tester avec un expérience) qui permet de prouver si l’hypothèse qu’on a émise s’avère juste ou fausse.

Cordialement.

Theinstanton co-coordinateur web-marketing du Transition Project

[Méthode scientifique] Conseils pour débuter (niveau 2 « faire une recherche de fond »)

Bonjour.

Dans cet article nous allons parler de la « méthode scientifique ».

La méthode scientifique qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on a un projet à accomplir,  il y a plusieurs méthodes plus ou moins bonnes pour le mener à bien. De toutes ces méthodes, la méthode scientifique est la plus efficace que l’humanité connait à ce jour.

Elle est aussi la solution la plus efficace pour régler un conflit d’opinions et mettre tout le monde d’accord.

C’est la démarche à adopter pour être sur de bien faire les choses !

La méthode scientifique se décompose en 6 niveaux:

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats

Nous allons voir dans cet article en quoi consiste le niveau 2 :

Faire une recherche de fond signifie se renseigner de la meilleure façon et par tous les moyens possibles sur la question que l’on s’est posée (au niveau 1).

La recherche peut être effectuée :

  • Sur internet (articles de presse / blogs / sites web, vidéos, audios, tutoriels en vidéo, e-books, émissions, reportages, …).
  • Dans des livres, livrets, brochures, dictionnaires, essais, nouvelles, enquêtes, documentations, …
  • Auprès de personnes connaissant et ayant déjà expérimentés le sujet souhaité (amis, collègues, famille, potes internet, conférence, manifestation culturelle, séminaire, voyage à l’étranger, …).
  • Elle peut également venir d’une expérience/recherche personnelle qui est en rapport avec la question posée (expérience arrivée dans la vie, expérience/recherche réalisée personnellement ou professionnellement via la méthode scientifique, expérience professionnelle, …).

Si votre recherche est bien faite, elle peut vous permettre de ne pas  faire les mêmes erreurs déjà rencontrées par d’autres personnes, ce qui vous fait gagner beaucoup de temps et vous donne déjà une certaine expérience dans le domaine.

En procédant ainsi vous mettez les meilleures chances de votre côté afin de mettre à bien votre projet !

Voila pour le niveau 2, nous verrons le niveau 3 dans un prochain article.

Cordialement.

Theinstanton co-coordinateur web-marketing du Transition Project

[Méthode scientifique] Conseils pour débuter (niveau 1 « poser une question »)

Bonjour.

Dans cet article nous allons parler de la « méthode scientifique ».

La méthode scientifique qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on a un projet à accomplir,  il y a plusieurs méthodes plus ou moins bonnes pour le mener à bien. De toutes ces méthodes, la méthode scientifique est la plus efficace que l’humanité connait à ce jour.

Elle est aussi la solution la plus efficace pour régler un conflit d’opinions et mettre tout le monde d’accord.

C’est la démarche à adopter pour être sûr de bien faire les choses !

La méthode scientifique se décompose en 6 niveaux :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats

Nous allons voir dans cet article en quoi consiste le niveau 1 :

La méthode scientifique commence  :

  • Quand on se pose une question.
  • Quand on veut améliorer quelque chose.
  • Quand on veut découvrir quelque chose ou améliorer ses connaissances sur quelque chose.
  • Quand on n’est pas d’accord avec quelqu’un.
  • Quand on veut « arriver à » une décision.

Dans une EBR, on ne prend pas des décisions, on « arrive à » des décisions, ce qui n’est pas la même chose.

Prenons un exemple en se posant une question : Faire un sondage sur un réseau social permet-il d’augmenter efficacement le nombre de personnes connaissant TTP ? (niveau 1)

Ensuite on doit définir comment on va mesurer (on peut appeler ça niveau 1,5). Par exemple, au nombre de votants, de commentaires ou même de visites en plus sur le site TTP suite au sondage. Il faut mieux choisir un seul critère quand on débute, c’est plus facile !

Le niveau 1,5 c’est un peu comme répondre à la question : « Maintenant que j’ai défini ce que je veux déterminer, comment je peux le mesurer, sur quelle base, avec quel outil ? ».

En commençant comme cela, vous êtes sûr de commencer votre projet de la meilleure façon possible !

Voila pour le niveau 1, nous verrons le niveau 2 dans un prochain article.

Cordialement.

Theinstanton, co-coordinateur web-marketing du Transition Project

[Formation gratuite à l’Economie Basée sur les Ressources]

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !