Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1314 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N’hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n’est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant 6 ans d’existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

Articles avec le tag ‘nature’

François RUFFIN : « Votre croissance, nous n’en voulons plus ! »

Serpent et poisson

Quand la nature s’exprime…

Serpent et poisson

Rappel :
1 clic = image seule
Encore 1 clic = image plein écran
Lien court : http://www.ttpfrance.org/?p=5441

Eolienne TTP en situation réelle

Bonjour.

Voici 2 vidéos de l’éolienne TTP en situation réelle.

Ces tests sont réalisés dans le cadre du projet Eolienne maison.

Malheureusement, ces tests ont prouvé qu’on ne peut pas utiliser cette technologie de manière fiable par rapport au but d’origine recherché.

Nous en « arrivons donc » à la conclusion que par rapport à l’objectif recherché, cette manière de faire n’est pas optimale et qu’il existe d’autres manières plus efficaces.

Les 3 soucis principaux sont :

  • Présence plus rare du vent dans la zone concernée (contrairement au soleil et/ou à sa luminosité pour l’option avec la borne solaire TTP). –> critère de présence continuelle de la source d’énergie.
  • Force du vent trop faible pour faire tourner l’éolienne correctement (dans l’objectif d’en tirer un courant continu quasi-permanent). –> critère de la puissance obtenue.
  • Mécanisme fragile, en particulier au niveau de la jointure entre l’arbre à grande vitesse et le générateur. –> critère de la solidité de l’appareil.

Conclusion

Il est tout à fait possible de recharger une pile de cette façon (courant continu de 3V). Mais la grosse majorité du temps, le vent n’est pas assez fort dans la zone de test pour faire tourner l’éolienne. On ne peut donc pas compter sur cette manière de faire pour avoir de l’énergie quand on en a besoin. J’obtiens, et de loin, de meilleurs résultats avec la borne solaire TTP.

Pour tout complément d’information : projet Eolienne maison

Cordialement.

Guillaume, coordinateur du projet

Savon naturel

Démonstration de fabrication de savon naturel le 23 avril 2013 à la ruche de Maisons-Laffitte :

[Projet Ruches] Bilan de la première semaine

Germoirs TTP, novembre 2012

Cet e-mail a été envoyé à tous les responsables de ruches avec lesquels l’association TTP est en contact.
——————————

Mesdames, Messieurs,

Suite à la semaine passée, l’association TTP a réalisé un bilan des demandes et nous souhaitons vous apporter des réponses sur ces questions.

PHOTOS

Les photos ont été prises et seront en ligne dès que possible.

DOCUMENT DE PRESENTATION DE L’ASSOCIATION POUR LES ABEILLES

C’est une idée à étudier. Nous allons travailler sur ce document dès que possible.

CAHIER DES CHARGES / METHODE DE PRODUCTION

Suite au problème avec la bactérie E. Coli en Allemagne, certaines personnes ont maintenant peur des graines germées, malgré tout ce que la Nature nous apporte à travers elles.

Il s’avère, après étude, que la méthode de production n’était pas du tout la même que celle que nous utilisons :

  • Dans le premier cas, les graines germées venaient d’Egypte, pays qui n’a peut-être pas les mêmes normes d’hygiène que nous. Les graines germées, probablement industrielles, ont voyagé d’Egypte en Allemagne.

Bien évidemment, celles que nous produisons ne sont pas industrialisées et ne subissent pas de trajets longs.

  • Dans le deuxième cas, elles ont été cultivées en terre, en extérieur et à proximité de bovins (E. Coli est une bactérie intestinale).

Nos graines germées sont cultivées dans des germoirs spéciaux, en intérieur et sans bovins à proximité.

E. Coli est à la base une bactérie qui compose 80% de notre flore intestinale et n’est donc pas dangereuse pour l’Homme.
Seules certaines souches d’E. coli sont dangereuses et c’est probablement ce type de souches, d’origine égyptienne dans le premier cas et d’origine bovine dans le deuxième cas, qui ont causé des problèmes en Allemagne il y a 1 an.

Nos graines n’étant ni en contact avec de la terre pouvant être contaminée, ni en contact avec des bovins et provenant d’une entreprise française dans le Cher, le risque qu’elles contiennent une souche E. Coli dangereuse est pour nous quasi-impossible.

Enfin, notre fournisseur dispose de 4 labels :

  • Agriculture biologique
  • Ecocert

Et depuis récemment :

  • Agriculture UE FR-BIO-01
  • Qualité sanitaire contrôlée

OFFRES DECOUVERTES SUR DE NOUVELLES GRAINES

Pour l’instant, notre capacité nous permet de lancer maximum 6 variétés de graines germées différentes. Si par la suite certaines abeilles souhaitent d’autres variétés, nous pourrons bien évidemment faire évoluer cela.

HYGIENE ET QUESTIONS SANITAIRES

Outre les éléments indiqués ci-dessus concernant les mesures prises pour qu’une souche dangereuse d’E. Coli ne puisse pas atteindre nos graines germées, il est important de souligner que :

  • Guillaume, qui est un des responsables du projet, a travaillé 6 années dans le secteur alimentaire (2006-2012).
  • Un cahier des charges interne a été établi et une check-liste est en cours de réalisation.
  • Nous sommes en train de voir pour rentrer en contact avec un laboratoire d’analyses alimentaires. Les certificats envoyés par ce laboratoire permettront de prouver que nos graines sont saines et propres à la consommation sans risques pour la santé.
  • Nous sommes en train de voir avec la DDPP pour qu’elle nous confirme que nos pratiques sont conformes à la législation en vigueur en France.

KITS DE GRAINES A GERMER

Egalement une idée à étudier. Si certaines abeilles le demandent, il sera bien sûr possible de le faire.

PRIX / QUANTITE

Concernant les prix, nous estimons qu’entre 1,90 et 2,60 euros, cela est tout à fait raisonnable.

Le coût des germoirs + les produits de nettoyage + 8 à 10 litres d’eau de source (Vittel) chaque jour + le prix de graines avec 4 labels a forcément un coût.

L’association TTP, étant une association loi 1901, ne recherche pas le profit. Mais une bonne gestion fait que nous ne pouvons perdre de l’argent sur cette activité non plus.

Ces 2 raisons font donc que les prix resteront dans cette fourchette.

Concernant la quantité, il est évident, et nous sommes d’accord là-dessus depuis le début, que les sachets 5 x 7 cm sont un peu petits (contenance de 20 grammes de graines germées).

Nous sommes absolument clairs que, dès que ce sera possible, la quantité sera augmentée. Cela est objectif à court/moyen terme pour nous.

EMBALLAGE CARTON

Le sachet en plastique utilisé actuellement est agréé contact alimentaire (polyéthylène basse densité PE-LD).

Suivant les quantités qui seront proposées plus tard, si un emballage carton est plus approprié, nous évoluerons vers cette piste.

L’avantage du sachet utilisé actuellement est la présence des 3 bandes blanches qui nous permettent d’écrire, entre autres, le type de graine et la date limite de consommation.

SIRET

Notre espace de vente est pour le moment bloqué par la ruche mère car nous devons lui fournir un numéro SIRET (numéro qu’une association loi 1901 n’a pas par défaut).

Un dossier a été envoyé à l’INSEE en recommandé avec accusé de réception afin d’obtenir ce numéro.
Nous espérons revenir commercialement dans les ruches dès que ce soucis administratif sera résolu.

EVOLUTION PREVISIONNELLE

Toutes les distributions effectuées jusqu’ici nous montrent un intérêt des abeilles pour ce produit.

Lors de notre plus grosse offre de dégustation/découverte, nous avions emmené 66 sachets et ils sont tous partis avant la fin de la distribution. Les tracts d’informations également.

En restant à votre disposition pour tout complément d’informations.

Association TTP

[Logement] Comment vivre avec 300 euros par mois

Bonjour.

Au cours de l’été 2012, a eu lieu les Rencontres Francophones de l’été 2012.

Pour 10 euros par jour, il était possible d’avoir un endroit pour poser une tente ou de dormir en dortoir. De plus, la nourriture et la boisson étaient comprises.

Il y avait également des chiens, des chevaux, des ruines (coin lecture/spiritualité) et une forêt pour se balader et être au calme.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 1

Ci-dessus (photo 1), un des arbres de la forêt.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 2

Sur cette 2ème photo, le bout légal de la forêt. A noter qu’on y trouve alors un chemin à gauche et un chemin à droite.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 3

Au loin (photo 3), on peut apercevoir des chevaux.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 4

Si vous vous enfoncez dans la forêt en prenant le chemin de gauche, vous tomberez sur une petite clairière (photo 4).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 5

Au milieu de la forêt, il y a également un chemin qui part sur la droite  (photo 5).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 6

A cet endroit, il y a également un petit coin dégagé où on peut par exemple faire un pique-nique (photo 6).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 7

On y trouve aussi des fleurs sauvages (photo 7).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 8

Et des arbres anciens (photo 8).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 9

Ainsi que des plantes dont on ne connait pas le nom (photo 9). 🙂

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 10

Certains préparent aussi le repas. Le but est de manger bio autant que possible (photo 10).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 11

Il y a aussi des mini-iles (photo 11).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 12

Et un arbre sacré (photo 12).

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 13

Ci-dessus (photo 13), les ruines recouvertes de végétation.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 14

Là (photo 14), vous avez l’entrée des ruines.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 15

Une fois dedans (photo 15), vous trouverez un endroit au calme pour la lecture ou la spiritualité.

Rencontres Francophones de l'été 2012, photo 16

A l’intérieur de la grange (photo 16), il y a aussi un tableau avec le programme des débats, des petits mots, des plans, des idées, …

A l’heure où cet article est écrit (4 août 2012), des négociations sont en cours pour occuper cet endroit de manière permanente.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur Logement pour The Transition Project

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !