Articles avec le tag ‘graine germée’

[Expérience 26] Créer du quinoa extra parfait

Bonjour.

Le but de cette expérience est de créer des graines à croquer / germées de quinoa extra parfaites pour le projet Ruches.

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique.

La méthode scientifique est, dans l’état actuel des connaissances humaines, la meilleure méthode pour répondre à une question, mener un projet ou une expérience.

Méthode scientifique :

  • Poser une question.
  • Faire une recherche de fond.
  • Construire une hypothèse.
  • Tester avec une expérience.
  • Analyser les données.
  • Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : « Quel est le nombre de jours de germination nécessaires pour créer des graines à croquer / germées de quinoa extra parfaites ? »

Faire une recherche de fond

  • J’ai assisté à une conférence sur les graines germées lors des Rencontres Francophones de l’été 2012.
  • J’ai lu 2 livres sur le sujet.
  • J’ai déjà effectué plusieurs expériences sur le sujet (en utilisant la méthode scientifique complète en 6 points).
  • J’ai effectué des recherches sur Internet.
  • Je fais pousser des graines germées depuis 7 mois en germoirs en verre et j’utilise un système de microferme depuis 2-3 semaines dans le cadre du projet Ruches (j’y ai déjà fait pousser des graines à croquer d’azuki).
  • J’ai lu la documentation en anglais sur la microferme.

Construire une hypothèse

Si j’utilise des graines sélectionnées (« graines extras »), que je réalise un trempage à l’ancienne (en germoir en verre) et que j’utilise ensuite la microferme, alors je vais obtenir ce qu’il y a de mieux en terme de graines à croquer / germées de quinoa extra et déterminer le nombre de jours de germination nécessaires.

Tester avec une expérience

Je mets 3 cuillères à soupe de quinoa extra dans un germoir en verre (12/02/2013 23h30) :

Quinoa

Puis je démarre un trempage de 2 heures :

Trempage quinoa extra

Au bout des 2 heures (13/02/2013 01h30), je mets les graines de quinoa extra dans un cartridge (petit plateau) :

Quinoa dans cartridge

Et je le mets dans la microferme :

Quinoa dans microferme

Au bout de 24 heures après le début de l’expérience (13/02/2013 23h30), j’obtiens ceci :

Quinoa 24 heures

Au bout de 48 heures après le début de l’expérience (14/02/2013 23h30), j’obtiens du « plutôt de la graine à croquer » (il faut donc poursuivre l’expérience) :

Quinoa 48 heures

Au bout de 72 heures après le début de l’expérience (15/02/2013 23h30), j’obtiens du « 50% graines à croquer » et certaines commencent à roser, ce qui n’est pas très uniforme :

Quinoa 72 heures

96 heures après le début de l’expérience (16/02/2013 23h30), j’obtiens une sorte de quinoa blanc rosé. Mais encore une fois, mon observation est partagée au niveau du résultat :

Quinoa 96 heures

5 jours après le début de l’expérience (17/02/2013 23h30), j’obtiens une sorte de quinoa blanc rosé / graines germées :

Quinoa 5 jours

6 jours après le début de l’expérience (18/02/2013 23h30), j’obtiens du quinoa blanc rosé :

Quinoa 6 jours

7 jours après le début de l’expérience (19/02/2013 23h30), j’obtiens un début de jeunes pousses :

Quinoa 7 jours

8 jours après le début de l’expérience (20/02/2013 23h30), j’obtiens toujours un début de jeunes pousses :

Quinoa 8 jours

9 jours après le début de l’expérience (21/02/2013 23h30), j’obtiens toujours un début de jeunes pousses :

Quinoa 9 jours

10 jours après le début de l’expérience (22/02/2013 23h30), j’obtiens de jeunes « jeunes pousses » :

Quinoa 10 jours

11 jours après le début de l’expérience (23/02/2013 23h30), j’obtiens des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 11 jours

12 jours après le début de l’expérience (24/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 12 jours

13 jours après le début de l’expérience (25/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa, mais je trouve que le fond du cartridge est bizarre (même si c’est peut-être normal) :

Quinoa 13 jours

14 jours après le début de l’expérience (26/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 14 jours

15 jours après le début de l’expérience (27/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 15 jours

16 jours après le début de l’expérience (28/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 16 jours

17 jours après le début de l’expérience (01/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 17 jours

18 jours après le début de l’expérience (02/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 18 jours

19 jours après le début de l’expérience (03/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 19 jours

20 jours après le début de l’expérience (04/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 20 jours

21 jours après le début de l’expérience (05/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 21 jours

22 jours après le début de l’expérience (06/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa (je trouve toujours le fond du cartridge bizarre, même si c’est peut-être normal comme aspect) :

Quinoa 22 jours

23 jours après le début de l’expérience (07/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. J’ai décidé de le sortir un peu de la microferme car le fond est très humide :

Quinoa 23 jours

24 jours après le début de l’expérience (08/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 24 jours

25 jours après le début de l’expérience (09/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. On dirait qu’une sorte de petit moisi apparait à quelques endroits :

Quinoa 25 jours

26 jours après le début de l’expérience (10/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. Le petit moisi est toujours présent et j’ai bougé la couche supérieure visqueuse pour voir ce que c’est. En-dessous, il y a des graines de quinoa qui n’ont pas encore germé :

Quinoa 26 jours

27 jours après le début de l’expérience (11/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. Mais elles ne sont pas nombreuses. A l’endroit où j’ai bougé la couche visqueuse hier, l’eau s’est accumulée. Je l’ai donc vidée. Le petit moisi apparait toujours. Au bout de 27 jours, le résultat en employant cette méthode n’est vraiment pas génial :

Quinoa 27 jours

28 jours après le début de l’expérience (12/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa. La partie à droite était humide. Le liquide visqueux bouche les trous d’évacuation. J’ai donc viré le liquide visqueux à droite et nettoyé les trous d’évacuation :

Quinoa 28 jours

29 jours après le début de l’expérience (13/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa. Je confirme ce que j’ai dit hier : le liquide visqueux (désormais présent à gauche) bloque les trous d’évacuation. Ce n’est donc pas bon pour une bonne culture :

Quinoa 29 jours

30 jours après le début de l’expérience (14/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa vertes foncées. Ayant atteint les 30 jours d’expérience, je mets fin à celle-ci :

Quinoa 30 jours

Analyser les données

  • 3 jours : 50% de graines à croquer
  • 6 jours : quinoa blanc rosé
  • 11 jours : jeunes pousses
  • Cette méthode de production génère un quinoa bizarre. Pour le moment, je déconseille donc cette méthode pour produire des jeunes pousses de quinoa.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique, avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Les données obtenues vont permettre à TTP d’améliorer la qualité de ses graines à croquer, graines germées et jeunes pousses de quinoa, en utilisant une autre méthode.

Cordialement.

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches, division scientifique

 

 

Jeunes pousses (alfalfa extra)

Jeunes pousses (alfalfa extra)

UN ALIMENT EXTREMEMENT COMPLET ET PUISSANT !

NOUVEAUX SACHETS 200 GRAMMES !

Les jeunes pousses d’alfalfa extra bios sont complètes sur le plan nutritionnel et ont un goût très doux.

Elles sont extrêmement riches en protéines et en sels minéraux comme le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le phosphore.

Elles sont également une source incroyable de vitamines (A, B1, B2, B12, C, D et E), de bêta-carotène et de micro nutriments !

Les jeunes pousses contiennent de la chlorophylle, transformation par la photosynthèse  de la lumière solaire en énergie utilisable par par tous les êtres vivants (plantes, animaux, humains).

C’est en quelque sorte une source d’énergie naturelle pour se soigner et s’autoréparer.

L’alfalfa est également un anti-oxydant de référence (fait baisser de plus de 30% le risque de cancer et la mortalité des hommes (étude Su.Vi.Max) et ralentirait le vieillissement).

Découverte en Iran, l’alfalfa est surnommée « père de toutes les nourritures ».

LES JEUNES POUSSES SE CONSOMMENT EN LES RAJOUTANT SIMPLEMENT SUR VOS PLATS (salades, soupes/potages, purées, crudités, pâtes, raviolis, riz, sandwiches, omelettes, crêpes, viandes, poissons, …) selon vos goûts !

Mode de production : microferme
Producteur : association TTP
Origine des graines : grossiste dans le Cher
Département de germination : Val d’Oise (95)

CONSEILS CULINAIRES : salade, sandwich, omelette, potage avec un assaisonnement léger (huile d’olive, vinaigre balsamique, sel ou poivre).

L’avoine, la graine germée multi-usage !

Avoine

Les graines germées bios d’avoine extra ont une saveur douce. On les conseille pour les salades et les potages.

L’avoine est utilisée depuis le 17ème siècle contre la fatigue, les troubles nerveux, la dépression, l’insomnie et les rhumatismes.

Les anciens connaissaient déjà ses propriétés fortifiantes et réchauffantes en hiver.

Les graines germées bios d’avoine extra sont une source exceptionnelle de manganèse, de fer, de zinc, de vitamines B1, B5, B6, E et K, de calcium, de magnésium et de phosphore.

Elle est fortement recommandée pour les femmes qui allaitent ou les enfants en croissance.

LES GRAINES GERMEES SE CONSOMMENT EN LES RAJOUTANT SIMPLEMENT SUR VOS PLATS (salades, soupes/potages, purées, crudités, pâtes, raviolis, riz, sandwiches, omelettes, crêpes, viandes, poissons, …) selon vos goûts !

2 photos des graines germées de blé tendre TTP

Sachet de graines germées de blé tendre

Germoir de graines germées de blé tendre TTP

L’ALIMENT PARFAIT !

Les graines germées bios de blé tendre sont une source de nutriments essentiels hautement assimilables.

Elles sont connues pour être riches en vitamines B, C, E et provitamine A.

D’après le Docteur Hanish, le blé est l’aliment parfait pour l’homme :

Il est si ingénieusement constitué que, depuis son centre, et couche après couche jusqu’à son enveloppe extérieure, on trouve, en proportions parfaites, tous les éléments nécessaires pour la nutrition de chaque partie du corps. Il contient exactement les 16 éléments dont le corps humain est constitué (hydrogène, sodium, potassium, magnésium, calcium, carbone, silicium, azote, phosphore, oxygène, soufre, fluor, chlore, iode, manganèse et fer).

Brian Clément (Institut Hyppocrates de Floride) précise : « Le blé est de loin la plus riche des céréales et la faire germer amplifie encore ses valeurs. »

Le docteur Erp-Thomas a réalisé une expérience en isolant une centaine d’éléments. Dans son rapport d’expérience, il a conclu en indiquant que le blé est un aliment complet au niveau nutritif.

Le blé reste encore aujourd’hui la principale source de glucides.

Les graines germées de blé tendre ont un goût légèrement sucré et agréable.

C’est la seule graine dont le froid n’arrête pas la croissance.

Par rapport à la graine sèche, la graine germée de blé peut avoir une augmentation de la vitamine A jusqu’à 300% et une augmentation de la vitamine C jusqu’à 600% !

De toutes les céréales, le blé est celle qui a la valeur nutritive la plus complète.

La graine germée de blé tendre est la substance la plus riche en vitamine B1. A poids égal, elle en contient de 10 à 20 fois plus que la viande !

20 grammes par jour de graines germées de blé tendre vous fournissent 50% de l’AQR (Apport Quotidien Recommandé) en vitamine B1.

Elles contiennent aussi des vitamines B2, B3, B5, B8, B9, D, des protides, des fibres et tous les sels minéraux.

Avantages : digestibilité, régulation intestinale, énergie rapide et durable, plaisir du goût sucré (sans les inconvénients), peu calorique.

LES GRAINES GERMEES SE CONSOMMENT EN LES RAJOUTANT SIMPLEMENT SUR VOS PLATS (salades, soupes/potages, purées, crudités, pâtes, raviolis, riz, sandwiches, omelettes, crêpes, viandes, poissons, …) selon vos goûts !

2 photos des graines à croquer de brocoli TTP

Sachet brocoli

Germoir brocoli

LA GRAINE A CROQUER DE L’HIVER !

Riches en antioxydants, les graines à croquer bios de brocoli purifient le foie et stimulent les défenses immunitaires.

La graine à croquer bio de brocoli regroupe presque tous les agents anti-oxydants alimentaires dont la puissance est reconnue : sulforaphane, indoles, glutathions, quercétine, beta-carotène, vitamines C et E !

De nombreuses études scientifiques ont révélé l’influence de l’isothiocyanate de sulforaphane comme facteur de réduction des phénomènes de développement des tumeurs.

La concentration en sulforaphane augmente significativement durant la germination, ce qui fait de la graine à croquer de brocoli un protecteur et anti-oxydant particulièrement puissant.

Aliment santé par excellence, le brocoli fait l’objet de nombreuses études.

10 grammes de graines à croquer de brocoli fournissent à l’organisme 100% de l’apport quotidien recommandé en vitamines C et K.

LES GRAINES A CROQUER SE CONSOMMENT DIRECTEMENT, COMME DES CHIPS, LORS D’UNE PETITE FAIM OU DEVANT VOTRE TELE.

ASTUCE : Si vous n’aimez pas le goût de la graine à croquer de brocoli, vous pouvez vous en servir comme du poivre !

 

Photos production alimentaire TTP

Graines à croquer (alfalfa)

Graines à croquer (alfalfa)

Graines à croquer (azuki)

Graines à croquer (azuki)

Graines à croquer (fénugrec)

Graines à croquer (fénugrec)

Graines à croquer (haricot mungo)

Graines à croquer (haricot mungo)

Graines germées (brocoli)

Graines germées (brocoli)

Graines à croquer (lentilles vertes)

Graines à croquer (lentilles vertes)

Sachets de graines à croquer (alfalfa)

Sachets de graines à croquer (alfalfa)

 

 

 

 

 

 

Ruche de Paris 12 (29 novembre 2012)

Bonjour.

Voici 2 photos de la ruche de Paris 12 (29 novembre 2012) :

Ruche de Paris 12, photo 1, 29 novembre 2012

Ruche de Paris 12, photo 2, 29 novembre 2012

N’oubliez pas que nous recherchons des bénévoles pour nous aider !

Cordialement.

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches

[Projet Ruches] Semaine du 19 au 25 novembre 2012

Bonjour.

Voici quelques photos et vidéos du projet Ruches pendant la semaine du 19 au 25 novembre 2012.

Commençons par une photo prise à la ruche de Nanterre le 21 novembre :

Ruche de Nanterre, 21 novembre 2012

Ainsi que 2 photos pour calculer le poids des sachets :

Poids des sachets, photo 1

Poids des sachets, photo 2

Nous souhaitons également présenter la bouilloire qui sert pour l’eau des graines germées. L’eau est bouillie puis utilisée 1 heure plus tard pour les rinçages et les trempages :

Enfin, lors de la distribution à Paris 20 rue Boyer samedi 24 novembre, il y avait une manifestation à la sortie de métro Gambetta (10 minutes de marche de la ruche) :

A très bientôt pour de nouvelles informations sur le projet Ruches !

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches

[Projet Ruches] Bilan de la première semaine

Germoirs TTP, novembre 2012

Cet e-mail a été envoyé à tous les responsables de ruches avec lesquels l’association TTP est en contact.
——————————

Mesdames, Messieurs,

Suite à la semaine passée, l’association TTP a réalisé un bilan des demandes et nous souhaitons vous apporter des réponses sur ces questions.

PHOTOS

Les photos ont été prises et seront en ligne dès que possible.

DOCUMENT DE PRESENTATION DE L’ASSOCIATION POUR LES ABEILLES

C’est une idée à étudier. Nous allons travailler sur ce document dès que possible.

CAHIER DES CHARGES / METHODE DE PRODUCTION

Suite au problème avec la bactérie E. Coli en Allemagne, certaines personnes ont maintenant peur des graines germées, malgré tout ce que la Nature nous apporte à travers elles.

Il s’avère, après étude, que la méthode de production n’était pas du tout la même que celle que nous utilisons :

  • Dans le premier cas, les graines germées venaient d’Egypte, pays qui n’a peut-être pas les mêmes normes d’hygiène que nous. Les graines germées, probablement industrielles, ont voyagé d’Egypte en Allemagne.

Bien évidemment, celles que nous produisons ne sont pas industrialisées et ne subissent pas de trajets longs.

  • Dans le deuxième cas, elles ont été cultivées en terre, en extérieur et à proximité de bovins (E. Coli est une bactérie intestinale).

Nos graines germées sont cultivées dans des germoirs spéciaux, en intérieur et sans bovins à proximité.

E. Coli est à la base une bactérie qui compose 80% de notre flore intestinale et n’est donc pas dangereuse pour l’Homme.
Seules certaines souches d’E. coli sont dangereuses et c’est probablement ce type de souches, d’origine égyptienne dans le premier cas et d’origine bovine dans le deuxième cas, qui ont causé des problèmes en Allemagne il y a 1 an.

Nos graines n’étant ni en contact avec de la terre pouvant être contaminée, ni en contact avec des bovins et provenant d’une entreprise française dans le Cher, le risque qu’elles contiennent une souche E. Coli dangereuse est pour nous quasi-impossible.

Enfin, notre fournisseur dispose de 4 labels :

  • Agriculture biologique
  • Ecocert

Et depuis récemment :

  • Agriculture UE FR-BIO-01
  • Qualité sanitaire contrôlée

OFFRES DECOUVERTES SUR DE NOUVELLES GRAINES

Pour l’instant, notre capacité nous permet de lancer maximum 6 variétés de graines germées différentes. Si par la suite certaines abeilles souhaitent d’autres variétés, nous pourrons bien évidemment faire évoluer cela.

HYGIENE ET QUESTIONS SANITAIRES

Outre les éléments indiqués ci-dessus concernant les mesures prises pour qu’une souche dangereuse d’E. Coli ne puisse pas atteindre nos graines germées, il est important de souligner que :

  • Guillaume, qui est un des responsables du projet, a travaillé 6 années dans le secteur alimentaire (2006-2012).
  • Un cahier des charges interne a été établi et une check-liste est en cours de réalisation.
  • Nous sommes en train de voir pour rentrer en contact avec un laboratoire d’analyses alimentaires. Les certificats envoyés par ce laboratoire permettront de prouver que nos graines sont saines et propres à la consommation sans risques pour la santé.
  • Nous sommes en train de voir avec la DDPP pour qu’elle nous confirme que nos pratiques sont conformes à la législation en vigueur en France.

KITS DE GRAINES A GERMER

Egalement une idée à étudier. Si certaines abeilles le demandent, il sera bien sûr possible de le faire.

PRIX / QUANTITE

Concernant les prix, nous estimons qu’entre 1,90 et 2,60 euros, cela est tout à fait raisonnable.

Le coût des germoirs + les produits de nettoyage + 8 à 10 litres d’eau de source (Vittel) chaque jour + le prix de graines avec 4 labels a forcément un coût.

L’association TTP, étant une association loi 1901, ne recherche pas le profit. Mais une bonne gestion fait que nous ne pouvons perdre de l’argent sur cette activité non plus.

Ces 2 raisons font donc que les prix resteront dans cette fourchette.

Concernant la quantité, il est évident, et nous sommes d’accord là-dessus depuis le début, que les sachets 5 x 7 cm sont un peu petits (contenance de 20 grammes de graines germées).

Nous sommes absolument clairs que, dès que ce sera possible, la quantité sera augmentée. Cela est objectif à court/moyen terme pour nous.

EMBALLAGE CARTON

Le sachet en plastique utilisé actuellement est agréé contact alimentaire (polyéthylène basse densité PE-LD).

Suivant les quantités qui seront proposées plus tard, si un emballage carton est plus approprié, nous évoluerons vers cette piste.

L’avantage du sachet utilisé actuellement est la présence des 3 bandes blanches qui nous permettent d’écrire, entre autres, le type de graine et la date limite de consommation.

SIRET

Notre espace de vente est pour le moment bloqué par la ruche mère car nous devons lui fournir un numéro SIRET (numéro qu’une association loi 1901 n’a pas par défaut).

Un dossier a été envoyé à l’INSEE en recommandé avec accusé de réception afin d’obtenir ce numéro.
Nous espérons revenir commercialement dans les ruches dès que ce soucis administratif sera résolu.

EVOLUTION PREVISIONNELLE

Toutes les distributions effectuées jusqu’ici nous montrent un intérêt des abeilles pour ce produit.

Lors de notre plus grosse offre de dégustation/découverte, nous avions emmené 66 sachets et ils sont tous partis avant la fin de la distribution. Les tracts d’informations également.

En restant à votre disposition pour tout complément d’informations.

Association TTP

[Expérience 10] Maîtrise de la production de brocoli

Bonjour.

Le but de cette expérience est de maîtriser la production de brocoli pour le projet Ruches.

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : « Mes connaissances actuelles permettent-elles de produire correctement des graines germées de brocoli pour le projet Ruches ? »

Faire une recherche de fond

J’effectue depuis 4 mois des recherches sur Internet pour améliorer mes connaissances sur le sujet.

Je suis également en contact depuis 4 mois avec un ami qui étudie cela depuis plusieurs années et je lui pose des questions lorsque j’ai besoin.

Construire une hypothèse

Si la graine de brocoli a un temps de trempage de 4 heures, et que je fais un rinçage le matin et un rinçage le soir, alors j’obtiens une germination 96 heures après.

Tester avec une expérience

Je commence donc par un trempage de 4 heures du brocoli (je commence l’expérience à 21h00 pour que ce soit plus facile pour compter après, car la méthode scientifique implique que les éléments soient mesurables) :

Trempage brocoli TTP

Quatre heures plus tard, je procède au vidage :

Vidage brocoli TTP

16/11/2012 (21h00) : Le brocoli a maintenant 24 heures et a subi le rinçage du matin. On peut noter que déjà 30% des graines ont germé :

Brocoli TTP 24 heures

17/11/2012 (21h00) : Le brocoli a maintenant 48 heures et a subi le rinçage du soir et le rinçage du matin. On peut noter que les graines ont germé (techniquement, il est donc prêt) :

Brocoli TTP 48 heures

18/11/2012 (21h00) : Le brocoli a maintenant 72 heures et a subi le rinçage du soir et le rinçage du matin. A ce niveau de l’expérience, il a produit des mini-champignons qui ont été éliminés grâce au rinçage du matin et les graines ont germé. On pourrait donc techniquement arrêter l’expérience à ce niveau :

Brocoli TTP 72 heures

19/11/2012 (21h00) : Le brocoli a maintenant 96 heures et a subi le rinçage du soir et le rinçage du matin. On remarque qu’il a maintenant atteint le stade de jeunes pousses :

Brocoli TTP 96 heures

Analyser les données

  • On observe que le brocoli commence à générer de la chlorophylle.
  • On observe que les graines ont largement germé.

Conclusion : L’hypothèse de départ est fausse. Quatre-vingt seize heures est un temps trop long. Quarante-huit heures sont suffisantes.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches, division scientifique

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !