Articles avec le tag ‘cellule électrique’

[Expérience 32] Recherche 6 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie s’avère scientifiquement juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ? Et en particulier, est-ce que la galène, comme recommandée par un chercheur indépendant canadien, est vraiment un agent dopant ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Les expériences 29 et 30 ont permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise de la galène comme agent dopant alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Mon hypothèse, basée sur une de mes premières expériences en cellule cristal, à une époque où mes connaissances étaient encore basiques, est que toutefois, l’ajout de galène n’a pas d’effet dopant (mais cette hypothèse doit être vérifiée scientifiquement pour qu’il n’y ait pas de discussion possible) et que par conséquent le conseil d’en utiliser est un mauvais conseil ou un conseil discutable.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Expérience 32, photo 1

Je prépare du vacuum salt avec de la galène :

Expérience 32, photo 2

Je procède à la transformation état solide / état liquide :

Expérience 32, photo 3

Expérience 32, photo 4

Je crée ma cellule cristal à galène :

Expérience 32, photo 5

Je prépare le vacuum salt pour la cellule témoin :

Expérience 32, photo 6

Puis je procède à la transformation état solide / état liquide :

Expérience 32, photo 7

Expérience 32, photo 8

Je crée ma cellule témoin :

Expérience 32, photo 9

Une fois les électrodes installées et les cellules polarisées, je procède aux mesures :

Expérience 32, photo 10

Expérience 32, photo 11

On remarque que les 2 cellules ont la même tension.

Expérience 32, photo 12

Expérience 32, photo 13

Analyser les données

  • Tension = 1,08 V pour les deux cellules.
  • Intensité = 0,34 mA pour celle avec la galène (10) et 0,43 mA pour celle sans galène (11).

Conclusion : L’ajout de galène au vacuum salt n’agit pas comme agent dopant, contrairement à ce que dit ce chercheur indépendant canadien (« La galène agit comme un récepteur radio »). C’est peut-être vrai, mais dans le cadre d’une cellule cristal, cette propriété n’apporte rien à l’amélioration de la cellule.

A noter que l’intensité supérieure de la cellule témoin peut être causée par la polarisation plus tardive que la cellule galène (10-15 minutes plus tard), même si le temps de polarisation a été le même (10 secondes). Il est donc important de refaire des mesures plus tard, pour confirmer que la cellule sans galène reste plus puissante que la cellule avec galène.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

Addendum 1

Des mesures prises 24 heures plus tard donnent 1,01 V et 0,21 mA pour la cellule 10 (avec galène) et 0,95 V et 0,23 mA pour la cellule 11 (sans galène). La mesure de l’intensité a été prise après 5 minutes d’attente (stabilisation du chiffre indiqué). Etant donné que la cotisation des adhérents TTP permet de continuer ce projet de recherche (sans cette cotisation, ça ne serait pas possible) et que mon but ici est d’améliorer l’intensité des cellules cristal (qui est le principal problème lorsqu’on fait des cellules cristal), j’aurais donc tendance à dire suite à cette mesure que la cellule 10 (avec galène) est légèrement inférieure en intensité que celle sans galène. En terme d’intensité, la galène n’apporte donc rien de remarquable dans l’état actuel des connaissances scientifiques TTP sur le sujet.

Addendum 2

Des mesures de la tension 30 minutes plus tard donnent 0,90 V et 0,76V.

Des mesures de l’intensité après 30 minutes d’attente donnent 0,15 mA et 0,13 mA. Ce qui dans ce cas validerait la théorie du chercheur canadien indépendant.

L’utilisation de galène dans le domaine de la cellule cristal est donc une question difficile puisque suivant le moment où on fait les mesures, on peut obtenir une orientation scientifique différente.

Scientifiquement, il est donc difficile de trancher la question. Même si personnellement j’aurais tendance à dire que l’utilisation de galène n’apporte pas vraiment quelque chose en terme d’intensité sur une cellule cristal (au mieux 0,02 mA selon les dernières données recueillies en cette fin octobre 2013).

Addendum 3

Un calcul d’intensité avec une attente d’une heure donne 0,14 mA et 0,09 mA. Cela signifierait-il que la galène a un effet post-actif ? Il faudrait résoudre cette question par d’autres mesures dans le temps pour vérifier que l’effet est permanent par rapport à la cellule témoin.

NOTE :
L'association n'a presque plus d'électrodes de test pour 
continuer les expériences. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Expérience 31] Recherche 5 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Les expériences 29 et 30 ont permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel pour la cellule modèle :

Expérience 31, photo 1

Je procède à la transformation :

Expérience 31, photo 2

Je crée une cellule cristal :

Expérience 31, photo 3

Je rassemble le matériel pour la cellule test :

Expérience 31, photo 4

Je procède à la transformation du vacuum salt de la cellule test :

Expérience 31, photo 5

Je crée la cellule cristal de test :

Expérience 31, photo 6

Je mesure la tension et l’intensité de la cellule modèle :

Expérience 31, photo 7

Expérience 31, photo 8

Je mesure la tension et l’intensité de la cellule test :

Expérience 31, photo 9

Expérience 31, photo 10

Je polarise les 2 cellules puis je mesure à nouveau les tensions (V) et les intensités (mA) :

Expérience 31, photo 11

Expérience 31, photo 12

Expérience 31, photo 13

Expérience 31, photo 14

A noter que la mesure de l’intensité de la cellule de test est inférieure à ce qu’elle aurait dû être étant donné qu’elle a été mesurée avec un laps de temps plus élevé que la cellule modèle.

Pour une évaluation réellement scientifique, il sera donc nécessaire de procéder à de nouvelles mesures dans le temps.

Analyser les données

  • Tension = 1,24 V et 1,30 V
  • Intensité = 0,68 mA et 0,21 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 9) semble plus efficace. Des mesures 2 jours plus tard confirment cette amélioration. Du point de vue « cristal », je resterai donc sur cette piste puisque cette façon de faire donne une meilleure cellule cristal (ce qui est très important le jour où un générateur sera construit à partir de cette technologie).

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

NOTE :
L'association n'a presque plus d'électrodes de test pour 
continuer les expérimentations. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Energie libre] Cellule cristal TTP (3 vidéos)

[Expérience 30] Recherche 4 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

L’expérience 29 a permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Cellule 7, photo 1

Je prépare le composé chimique (cristaux) :

Cellule 7, photo 2

Je prépare la cellule :

Cellule 7, photo 3

Je procède à la transformation état solide / état liquide :

Cellule 7, photo 4

Cellule 7, photo 5

Une transformation prolongée génère un nouvel état solide. C’est donc un échec :

Cellule 7, photo 6

Je recommence avec une transformation moins prolongée en 2 temps. Cette fois-ci, cela fonctionne (récupération à l’état liquide) :

Cellule 7, photo 7

Je mesure la tension :

Cellule 7, photo 8

Puis l’intensité :

Cellule 7, photo 9

Je procède à la charge (polarisation) puis je remesure la tension :

Cellule 7, photo 10

Ainsi que l’intensité :

Cellule 7, photo 11

Analyser les données

  • Tension = 1,10 V
  • Intensité = 0,47 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 7) est moins efficace que la cellule 5 au niveau tension, mais pas au niveau intensité. Je vais donc continuer à mesurer régulièrement son intensité pour voir si à court terme (quelques jours) elle reste supérieure à celle de la cellule 5.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

NOTE :
L'association commence à manquer d'électrodes de test pour 
continuer les expérimentations. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Expérience 29] Recherche 3 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Matériel expérience 29

Après avoir monté la cellule, je mesure sa tension :

Tension 1

Puis son intensité :

Intensité 1

Je procède à la « charge » puis je remesure la tension :

Tension 2

Et l’intensité :

Intensité 2

Analyser les données

  • Tension = 0,82 V
  • Intensité = 0,052 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 6) est moins efficace que la cellule 5 de l’expérience précédente. Nous gardons donc comme base « l’idée 5 » pour le moment.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

[Expérience 28] Recherche 2 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

Construire une hypothèse

Si j’utilise d’autres approches/compositions au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le système actuel. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je commence par rassembler le matériel avec l’idée de créer 5 cellules différentes (1, 2, 3, 4, 5) :

Rassemblement du matériel, photo 1

Rassemblement du matériel, photo 2

Puis je prépare les 3 premières cellules :

Cellule 1

Cellule 2

Composé cellule 3

Je mesure ensuite la tension électrique à l’aide d’un multimètre :

Tension 1

Tension 2

Tension 3

Puis l’intensité :

Intensité 1

Intensité 2

Intensité 3

Une fois les 3 premières cellules « chargées », je mesure à nouveau la tension :

Tension après charge, photo 1

Tension après charge, photo 2

Tension après charge, photo 3

Je réalise la préparation de la cellule 4. Malheureusement, le composé chimique se solidifie rapidement, empêchant l’état liquide recherché :

Cellule 4, photo 1

Cellule 4, photo 2

Cellule 4, photo 3

Je réussis toutefois lors du 2ème essai à récupérer un peu de « mousse » qui se forme sur le dessus :

Mousse cellule 4

Je mesure la tension et l’intensité :

Tension cellule 4

Intensité cellule 4

Je procède à la « charge » :

Charge cellule 4

Je prépare la cellule 5 :

Cellule 5

Je mesure sa tension :

Tension cellule 5

Puis son intensité :

Intensité cellule 5

Je procède à la charge de la cellule 5 :

Charge cellule 5

1 jours plus tard, je mesure les intensités. Les 5 premières photos sont avec une précision 20 mA. Les 5 suivantes avec une précision 2 mA :

Cellule 1, photo 1

Cellule 2, photo 1

Cellule 3, photo 1

Cellule 4, photo 1

Cellule 5, photo 1

Sensibilité 2 mA (augmentation de la précision) :

Cellule 1, photo 2

Cellule 2, photo 2

Cellule 3, photo 2

Cellule 4, photo 2

Cellule 5, photo 2

Analyser les données

  • Cellule 1 : 0,94 V et 0,012 mA
  • Cellule 2 : 1,08 V et 0,010 mA
  • Cellule 3 : 0,46 V et 0 mA
  • Cellule 4 : 1,39 V et 0,020 mA
  • Cellule 5 : 1,30 V et 0,102 mA

Conclusion : L’approche numéro 5 est celle qui est la plus satisfaisante par rapport aux propriétés recherchées.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

[Expérience 27] Recherche 1 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

Construire une hypothèse

Si j’utilise d’autres électrodes alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le système actuel. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je commence par rassembler le matériel :

Vacuum salt

Matériel

Produit chimique

Puis je prépare le vacuum salt :

Préparation vacuum salt

Je remplis mes cellules électriques :

Remplissage des cellules électriques

Et j’installe 3 types d’électrodes :

  • MgC
  • MgMg
  • CC

Electrodes

Je mesure la tension électrique entre les 2 électrodes :

Tension  1

Tension  2

Tension  3

Puis l’intensité :

Intensité 1

Intensité 2

Intensité 3

Analyser les données

  • On obtient dans l’ordre des tensions de 1,72 V puis 0,05 V puis 0 V
  • On obtient dans l’ordre des intensités de 0,35 mA puis 0 mA puis 0 mA.

Conclusion : L’hypothèse de départ est vraie. Cette expérience a montré que le type d’électrodes est important et que c’est avec le couple « 1 » (MgC) que j’obtiens le meilleur résultat (1,72 V et 0,35 mA).

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

Cellule à énergie du vide TTP miniaturisée

Voici une vidéo d’une cellule à énergie du vide TTP qui a été miniaturisée :

Je me permets juste une réflexion au passage :

Les Français ont-ils vraiment besoin de ce type de démonstration pour prendre conscience que les systèmes TTP fonctionnent et qu’avec 10 euros par mois ils peuvent les faire évoluer rapidement ?

[Inscription à l’association TTP]

[Expérience 19] Calcul de proportion exacte entre l’eau et le sulfate de magnésium

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est de trouver la meilleure proportion « eau / sulfate de magnésium » pour créer des germes cristallins qui serviront ensuite comme coeur des cellules électriques pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

Voici le matériel utilisé lors de cette expérience :

Matériel eau+sulfate de magnésium

sulfate de magnésium

Sulfate de magnésium+eau

1er verre = 5 cuillères (sulfate de magnésium) + 5 cuillères (eau)
2ème verre = 5 cuillères (sulfate de magnésium) + 6 cuillères (eau)
3ème verre = 5 cuillères (sulfate de magnésium) + 7 cuillères (eau)

Mise en place effectuée le 10 décembre 2012

Voici le résultat au 28 janvier 2013 (1 mois et 18 jours) :

Sulfate de magnésium 28/01/2013

On remarque que la cristallisation a eu lieu. Il reste un peu d’eau dans le deuxième verre.

2 mois et 11 jours après le début de l’expérience, nous avons toujours la formation cristalline :

Sulfate de magnésium, 2 mois et 11 jours

Sulfate de magnésium, 2 mois et 11 jours

26/05/2013 : L’association « The Transition Project » met fin à l’expérience 19

Cordialement.

Guillaume, coordinateur expérience 19

[Expérience 21] Création d’une cellule électrique avec du vacuum salt de type E

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est de trouver le meilleur type de composé chimique pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : La cellule électrique de type E donnera-t-elle de meilleurs résultats que les cellules électriques précédentes ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis quelques mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

Construire une hypothèse

Si j’utilise du vacuum salt de type E lors de mon expérience alors les cellules électriques à énergie du vide donneront de meilleurs résultats qu’avec du vacuum salt des types précédents.

Tester avec une expérience

Je commence donc mon expérience avec du vacuum salt de type E :

Vacuum salt E

Puis je le fais chauffer afin de le transformer en état liquide :

Vacuum salt E

Et je le verse dans la cellule électrique :

Vacuum salt E

Peu de temps après, je peux installer les électrodes :

Cellule électrique vacuum salt E

Je mesure alors la tension et l’intensité :

Tension cellule E

Intensité cellule E

Puis je procède au chargement.

Voici ce que ça donne ensuite :

Cellule type E

Cellule type E

Analyser les données

  • On obtient une tension finale de 1,39 V.

Conclusion : L’hypothèse de départ est vraie. J’obtiens de meilleurs résultats avec du vacuum salt de type E. De plus, celui-ci revient à l’état solide assez rapidement, ce qui est pratique pour l’installation des électrodes.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !