Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

Pourquoi envisager de changer les choses

Bonjour à tous,

Pourquoi vouloir faire avancer les choses pour qu’elles soient plus adaptées à nos attentes ?

Pour ma part j’ai essayé beaucoup de choses :

  • L’aide directe : trop limitée et peu d’impact, c’est aussi juste un mode d’action qui ne fait que palier ponctuellement aux manques de notre système actuel.
  • L’aide en groupe (association) :  là les politiques et les guerres d’égos empêchent toute évolution réelle, encore une fois on pallie mais on n’apporte pas réellement de solution durable.
  • La politique : là c’est la catastrophe « tout pour mon pouvoir » rien de bon dans ce milieu, allez-y  jeter un œil en essayant d’apporter une idée du bien commun et vous verrez ce que cela donne.

Je ne vais pas vous faire une liste interminable mais je vais vous présenter rapidement mon cheminement :

Le système actuel ne permet pas à la majorité d’accéder au bien-être car politiquement ce serait une perte d’emprise forte. Il est nécessaire de pouvoir se comparer au-dessus et en-dessous de soi pour que la peur s’installe et donc le pouvoir. Il est aussi nécessaire de pouvoir focaliser l’attention de la masse sur des points particuliers (ethnie, sport, événement sans importance) afin de pouvoir diriger les regards là où ils sont le moins susceptibles de trouver la vérité. Enfin pour assoir son pouvoir il faut diviser et quoi de mieux que le sport, les religions, les perceptions nombriliste ou corporatiste. Enfin pour que la boucle se fasse il faut conditionner les gens et là ça commence très tôt avec l’école et même avant.
Eh oui, nous sommes les jouets de quelques milliers de puissants qui contrôlent tant de choses que cela est digne des meilleurs films de science-fiction.

Être la marionnette de quelques névrosés ne m’intéresse pas et j’attends bien plus de la vie, du moins c’est mon point de  vue que je partage mais n’impose jamais.

A présent enlevons cette idée de pouvoir, d’égo, alors tout s’éclaircit. Plus besoin de faire mieux que l’autre pour se développer ou pour prendre ses parts de marché car l’objectif n’est plus le pouvoir. On ne  voit plus à réaliser des produits consommables mais des produits qui répondent à de vrais besoins et qui ne se périment pas et dont la fiabilité et la durée de vie sont immenses.(l’inverse de l’obsolescence programmée)

Mais vous me direz alors « L’homme travaille toujours avec un idéal et un ou plusieurs objectifs. »

Des études menées sur des tribus reculées ont montré que la disparition d’un chef autoritaire entraine une période où, avant l’arrivée d’un nouveau chef assoiffé de pouvoir, la transition se faisait toujours avec pour but l’intérêt du groupe. Certaines de ces tribus excluent d’office tout membre voulant dominer les autres membres du groupe.

Pour ce qui nous intéresse, le but deviendrait alors l’intérêt de l’espèce et le premier intérêt est de ne plus avoir de chef dont la seule obsession est le pouvoir. Là, nous ne travaillerions plus pour le système financier mais pour tous. Effectivement cela serait un modèle de « Bisounours » mais qu’est ce qui l’empêche ? Pas besoin de révolution ou de couper des têtes juste à laisser ceux qui veulent du pouvoir entre eux et ne plus suivre leurs directives qui, le plus souvent, nous mettent dans des situations qui ne sont pas très enviables.

J’ai donc cherché pas mal de modèle de société et de propositions d’organisation de société, le plus abouti est l’EBR, il prend en compte bien plus de composantes que la plupart de ceux que j’ai pu voir et pose en point central l’intérêt de l’espèce en ayant qu’une seule certitude, c’est que ce qui est le meilleur aujourd’hui ne le sera probablement plus demain.

Pour nous le défi est grand car les changements seront nombreux et toucheront tous les domaines mais cela se stabilisera pour avoir une évolution régulière et harmonieuse et chacun saura que cela sera bon pour chacun et bon pour tous. Personne ne dira c’est moi qui ait raison mais les tests et épreuves imposées à chaque cas seront capables de donner une valeur effective à toutes les propositions et la meilleur sera testée, améliorée puis mise en place.

Une démarche purement logique s’appliquant au niveau matériel de nos vies pourquoi pas.

Avant d’arriver à cela il faut que nous puissions donner à chacun les moyens d’ignorer les décisions imposées par nos « élites portées sur la domination » et c’est ce sur quoi nous travaillons.

Amicalement

Hjade 59

 

 

 

2 réponses “Pourquoi envisager de changer les choses”

  • BOISSY says:

    Bonjour,
    Agréable réflexion dans laquelle toutefois « se comparer » utilisé en lieu et place de « se situer », « le sport » qui aurait précisé la mention « professionnel », car pour beaucoup de ma génération, j’y ai appris à mettre mes capacités aux service du groupe, l’esprit du groupe, etc.
    Ormis ces petits détails, j’ai savouré un moment de plaisir.

  • Hjade59 says:

    Merci Boissy,

    Le but de cet article n’était pas d’avoir une approche précise mais de retranscrire mes perceptions d’origine avec les anomalies que j’ai aussi retranscrites.
    Se comparer est l’objectif que l’on nous inculque.
    Se situer vient après se comparer, il exprime un cheminement plus avancé, plus objectif. Car au départ c’est flou indistinct de l’ordre de la sensation. C’est avec de vrai recherches que l’on évolue que l’on génère les expériences nécessaires à la progression. Suite à ces expériences chacun peu se retourner et analyser ce qui est bon entre autre abandonner la comparaison au profit de l’évolution.

    Et ce n’est que ma démarche, elle n’est pas applicable à tous mais donne un des cheminement possible. Partager son expérience pour que chacun y prenne ce qui l’intéresse afin d’évoluer en fonction de ses connaissances.

    Encore merci pour votre commentaire mais a voir votre réponse je sais que votre niveau de reflexion est avancé sur le sujet 🙂

    Amicalement

    Hjade59

Laissez un commentaire avant de quitter la page !

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !