Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

[Nourriture et alimentation] Ce que vous devez savoir sur la digestion

Bonjour.

Dans mon article précédent, je vous ai donné la formule magique pour avoir une bonne santé.

Ici, nous allons parler de la digestion, car il est important d’avoir quelques notions sur le sujet.

La digestion nécessite de l’énergie. Si ce que vous mangez demande aussi de l’énergie pour sa digestion, alors le corps réagit par un manque de tonus et une fatigue.

C’est le cas lorsque vous consommez :

  • De l’alcool
  • Des chairs animales
  • Du pain blanc
  • Des céréales non-complètes

Cette énergie complémentaire nécessaire à la digestion ne sera alors pas disponible pour d’autres fonctions, par exemple la fonction intellectuelle ou la fonction physique. Voilà l’explication du célèbre « coup de barre » après avoir mangé un bon repas.

On peut compenser avec une sieste, mais quand on est salarié, ce n’est pas possible (ou alors il faut avoir un patron vraiment cool qui a un minimum de connaissances en processus de digestion, ce qui est rare dans le monde de « l’entreprise formatée » d’aujourd’hui).

Ainsi, beaucoup de grands noms de l’Histoire (Carl Lewis, Albert Einstein, Léonard de Vinci, Gandhi, …) ne consommaient pas ce type de nourriture afin que leur digestion consomme juste l’énergie minimale et que l’énergie restante soit utilisée à bon escient (travail physique ou intellectuel).

Le simple fait de manger à 51% végétarien permet une assimilation facile par l’organisme qui entraîne une fermentation assurant la remise en service de toutes les fonctions de régénération de l’organisme.

Egalement, il faut penser à l’apport thérapeutique de chaque aliment en tant que tel. En effet, c’est dans la Nature que l’on a trouvé les mollécules miracles qui ont servi à la fabrication de l’aspirine et du guronsan.

Toutefois, il faut parfois un temps de réadaptation avant que le corps puisse tirer pleinement profit des fruits et assimiler leur contenu.

Dans « Vivre sain, guide de l’alimentation naturelle » du Dr Raymond Dextreit, nous apprenons que la quasi-totalité des maladies proviennent de notre sur-alimentation, mauvaise qui plus est.

Celle-ci détruit l’estomac. Le corps humain n’est alors plus à même de retirer des aliments, fussent-ils les plus sains, la moindre énergie, puisque trop encrassé et c’est cet état qui constitue le terrain idéal pour toutes les pathologies.

Une modification progressive vers les 51% minimum apparait alors nécessaire pour le corps avant de repartir du bon pied.

Une modification brutale de régime alimentaire est dangereuse. Si vous voulez retrouver un « intérieur sain », il faut faire évoluer votre façon de vous nourrir progressivement.

Une modification directe (passer aux 51% minimum du jour au lendemain) ne serait pas une bonne idée pour votre santé.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur Nourriture pour The Transition Project

Laissez un commentaire avant de quitter la page !

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !