Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

[Municipales 2014] Un candidat EBR à la mairie de Misery dans la Somme ?

Misery (Somme), France

Bonjour.

L’association The Transition Project a appris dernièrement que pour les municipales 2014, la mairie de Misery dans la Somme n’a pas de candidat.

http://www.bfmtv.com/politique/municipales-2014-a-misery-cest-penurie-candidat-732848.html

Cela serait une formidable occasion de gérer une commune de manière EBR et une formidable expérience sociale pour la France.

L’association The Transition Project a donc écrit à la maire sortante.

Bien que nous ayons en interne un candidat motivé pour devenir maire de Misery et gérer la ville de manière EBR, 3 problèmes se posent :

  • Pour devenir maire, à part avoir plus de 18 ans et être de nationalité française (et ne pas exercer une profession pouvant conférer un pouvoir d’influence dans la commune où on se présente), il faut avoir une attache avec la commune (domicile, résidence ou paiement d’impôts). Ce qui n’est pas le cas ici présent.
  • Un maire d’une commune de moins de 500 habitants gagne au maximum légal 646,25 euros bruts mensuels. Un candidat serait donc obligé de travailler en plus de s’occuper de la mairie.
  • Bien que le maire préside le Conseil Municipal, il en organise les travaux et en exécute les délibérations. Or, l’expérience RBEHP a démontré qu’un système de gestion de type « conseil d’administration » ne garantit pas au président (ou maire dans le cas présent) que sa politique sera exécutée (le conseil d’administration ou conseil municipal peut s’y opposer).

Ces 3 points font qu’il est difficile pour un candidat EBR de se présenter.

L’association a donc tenu à avoir une pensée pour la maire sortante et à l’en informer. Nous lui avons également posé quelques questions sur le travail de maire en tant que tel.

Celle-ci a précisé dans une interview que :

Les gens veulent être pris en charge mais ne veulent pas s’investir. Il faut qu’ils arrêtent d’être perpétuellement assistés.

C’est en effet un problème que l’on retrouve dans les petites associations françaises et nous avons tenu à lui exprimer.

Un candidat EBR à la mairie de Misery est donc très peu probable, bien que cela serait une première nationale et une formidable expérience sociale.

Qui aimerait vivre dans une commune avec un maire tenant une politique à direction EBR ? Probablement pas mal de monde visitant ce site. Mais ce n’est pas pour tout de suite.

(d’un autre côté, cela ramènerait peut-être davantage d’habitants et au-dessus de 500 habitants le maire pourrait avoir une indemnité brute mensuelle de 1178,46 euros).

Comme vous le savez, l’association TTP est partisante d’une transition en douceur vers une Economie Basée sur les Ressources, avec en commun l’idée du Venus Project que cela doit commencer par l’Education (terme probablement hérité de l’anglais pur ; nous faisons donc le choix de préciser en utilisant de préférence les mots « information » et « formation »).

En effet, impossible de passer à une EBR si les gens ne savent pas ce que c’est (et en France il y a encore un énorme travail à faire là-dessus).

« Dans l’équation de l’évolution, le facteur social est le facteur qui évolue le moins vite (comparativement au facteur technologique et au facteur scientifique) » comme dirait notre président (ici nous préférons le terme plus EBR de « coordinateur général soumis aux choix du peuple et à la méthode scientifique comme décisionnaire universel »).

Une commune EBR ne peut être, pour les municipales françaises 2014, qu’un souhait, mais pas encore une réalité.

Cordialement.

Association « The Transition Project »

N'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

Lien court de l'article : http://www.ttpfrance.org/?p=5074

Laissez un commentaire avant de quitter la page !

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !