Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

[Projet ami 1] Générateur à énergie du vide (technologie cristal)

Nom du projet : Générateur à énergie du vide (technologie cristal)

Coordinateur : Guillaume

Date de démarrage : 25/09/2012

Date de fin : 18/10/2015

Résumé et objectif du projet : Construire un générateur à énergie du vide/cristal capable de recharger une batterie 12V.

Montant nécessaire : 0 pour les premiers tests (matériel déjà disponible) mais nécessitera du budget pour la batterie 12V et le convertisseur.

Grandes étapes du projet :

  • Tester les techniques de croissance des cristaux.
  • Monter une cellule électrique.
  • Créer un générateur >12V.
  • Tester avec une batterie.

Nécessite des bénévoles supplémentaires : non

Historique du projet

07/10/2012 : Photos des premiers travaux pour le générateur à énergie du vide (technologie cristal)

08/10/2012 : [Expérience 5] Calcul de la proportion exacte entre l’eau et le tartrate double de sodium et de potassium

14/10/2012 : Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide

22/10/2012 : [Energie libre] Développement à partir d’un germe monocristallin

29/10/2012 : [Energie libre] Expériences avec les cristaux 28 octobre 2012

04/11/2012 : [Energie du vide] Inventaire des produits chimiques

04/11/2012 : [Expérience 7] Calcul de la proportion exacte entre l’eau et le chlorure de magnésium

08/11/2012 : [Energie du vide] Expérience ratée

16/11/2012 : [Cristal] 1 mois et 19 jours

30/11/2012 : [Energie libre / Energie du vide] TTP essaye d’avancer

09/12/2012 : Technologie cristal (2 mois)

10/12/2012 : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 type de « vacuum salt » différents

11/12/2012 : [Expérience 16] Création d’une cellule électrique avec du « vacuum salt » de type D (améthyste)

23/12/2012 : [Expérience 21] Création d’une cellule électrique avec du vacuum salt de type E

24/12/2012 : Pile cristal qui fonctionne !

27/12/2012 : Supercellule à énergie du vide

08/01/2013 : Cellule cristal

21/02/2013 : Expériences avec les cristaux

20/03/2013 : Cellule à énergie du vide TTP miniaturisée

31/03/2013 : 3 cellules électriques TTP à énergie du vide

08/04/2013 : [Chlorure de magnésium] 5 mois et 4 jours

08/04/2013 : [Sel de l’Himalaya] 4 mois

26/05/2013 : L’association « The Transition Project » met fin à l’expérience 19

09/06/2013 : [Expérience 27] Recherche 1 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

15/08/2013 : Capteur d’énergie du vide 20130615

23/08/2013 : [Expérience 28] Recherche 2 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

24/08/2013 : [Expérience 29] Recherche 3 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

01/09/2013 : [Expérience 30] Recherche 4 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

11/09/2013 : [Energie libre] Cellule cristal TTP (3 vidéos)

15/09/2013 : [Expérience 31] Recherche 5 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

16/09/2013 : [Energie Libre] Mini-générateur TTP à énergie du vide 20130916

27/10/2013 : [Expérience 32] Recherche 6 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

09/12/2013 : [Utilisation de galène en cellules cristal] Un problème compliqué à résoudre…

20/01/2014 : [Expérience 33] Recherche 7 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

15/06/2014 : [Générateur à énergie du vide, technologie cristal] Quelques nouvelles…

19/10/2014 : [Etude de l’effet de la galène en cellule cristal] Le Transition Project publiera bientôt les résultats

25/11/2014 : [Energie libre] Résultats de l’étude sur l’effet de la galène sur des cellules cristal

09/08/2015 : Le Transition Project a un soucis avec son multimètre

18/10/2015 : [Energie libre] Résultats de l’étude sur l’effet de la pyrite sur des cellules cristal + temps de polarisation


11 réponses “[Projet ami 1] Générateur à énergie du vide (technologie cristal)”

  • Hjade59 says:

    Bonjour,

    Techniquement y a t’il des données disponible sur cet technique?
    Je ne connais pas et je suis curieux tout plein surtout quand je ne connais pas.
    Pour la batterie faut voir ce qui est nécessaire mais la récup peut être une voie intéressante pour les tests.

    Merci d’apporter un peu d’eau à mon moulin de connaissances 🙂

    Amicalement

    Hjade59

    • Guillaume says:

      Oui, il y a des données disponibles sur cette technique. Principalement en anglais (et un peu en allemand).
      J’écrirai des articles à ce sujet (en français) dès que possible.
      Certains éléments sont introuvables en France, ce qui m’a obligé à commander à l’étranger. Mais ça aussi, une fois le projet un peu plus avancé, je vais simplifier cela pour les Français.
      Pour les cristaux, j’utilise (majoritairement) la technique par évaporation. Parmi les 3 grandes techniques, c’est la technique la plus lente (plusieurs semaines) mais c’est celle qui donne la meilleure qualité de cristaux.

  • omdeboi says:

    vous croyez sérieusement que l’énergie du vide est disponible sur le coin d’une table de cuisine ???

    déjà, faudrait commencer par le faire, le vide, le vrai… dans l’espace interstellaire, c’est déjà mieux, mais même là, ce n’est pas encore tout à fait ça. alors…

    vraiment pas sérieux, et vraiment pas scientifique, tout ça.

    • Guillaume says:

      Bonsoir Omdeboi.

      Bienvenue sur le site de notre association qui permet effectivement à chaque citoyen francophone de venir nous questionner sur ce que nous faisons.

      Tout d’abord, en tant qu’association EBR, rappelons 2 points sur notre fonctionnement :
      a) Le coordinateur d’un projet est par définition celui qui est le plus motivé pour mener le projet à son terme ainsi que celui qui a le plus d’expérience dans le domaine concerné.
      b) Le coordinateur travaille pour le bien commun et chaque citoyen peut lui écrire pour avoir des nouvelles ou des informations sur le projet.

      Je vous réponds donc dans le cadre du « b ».

      Non, je ne crois pas que l’énergie du vide soit disponible sur le coin d’une table de cuisine. Encore faut-il que nous donnions exactement la même définition à « énergie du vide ».

      De mon côté, je définis ce terme par « Energie disponible dans l’air ». C’est peut-être sur ce point qu’il y avait un malentendu entre nous et j’espère donc que cette discussion pourra éclaircir cela.

      Considérez-vous qu’il n’y a pas d’énergie dans l’air ?
      Que pensez-vous de l’électricité statique, de l’énergie atmosphérique (Jules Guillot), etc ?

      Bien cordialement.

      Guillaume, coordinateur du projet

  • omdeboi says:

    bonsoir

    très honnêtement, je pensais que mes propos seraient censurés… un bon point pour vous.
    l’énergie du vide est un problème posé dans le cadre de la physique quantique et qui n’a pas encore trouvé de solution… 😉
    scientifiquement, il convient donc d’être rigoureux sur les termes employés.

    ces précisions étant apportées, je suppose que vous cherchez plutôt à mette en évidence une source d’énergie qui serait omniprésente dans notre environnement immédiat. elle existe bel et bien, le soleil en est le généreux pourvoyeur.
    quant à l’électricité statique atmosphérique, elle est une réalité que personne ne conteste: elle se manifeste spectaculairement lors des orages, par exemple.

    les activités humaines diffusent aussi beaucoup d’énergie (en partie perdue): émissions de radio et de TV, rayonnement thermique des bâtiments (chauffés et mal isolés), sans oublier ce qui est émis par tout ce qui roule, vole ou navigue.

    une antenne de TV ou un morceau de pyrite ne font rien d’autre que capter des ondes électromagnétiques d’origine principalement artificielle.

    ce qu’a expérimenté Jules Guillot est peut-être intéressant, Nikola Tesla a aussi tenté des expériences du même genre. les moyens nécessaires pour les reproduire ne sont pas à la portée de tout le monde… et rien ne dit que cela puisse aboutir à quelque chose de vraiment rentable, sinon, on l’aurait déjà fait.

    cordialement

    omdeboi

    • Guillaume says:

      Bonsoir.

      « très honnêtement, je pensais que mes propos seraient censurés… un bon point pour vous. »

      –> Nous sommes une association EBR. Tout est public (sauf ce qui pourrait causer des soucis à l’association dans le cadre de la société actuelle comme par exemple publier un e-mail d’une personne qui aurait aimé que ça reste privé).
      Malheureusement, il y a encore peu de Français qui connaissent l’Economie Basée sur les Ressources et ses principes, donc pas toujours facile de faire comprendre comment nous fonctionnons 🙂

      « scientifiquement, il convient donc d’être rigoureux sur les termes employés. »

      –> Je suis d’accord avec vous sur le principe (dans une société EBR ça serait même le cas).
      Malheureusement, malgré notre passage dans une société de haute énergie en 1927 et la découverte publique de l’EBR en 1974, nous ne sommes toujours pas dans une Economie Basée sur les Ressources 🙁

      « je suppose que vous cherchez plutôt à mette en évidence une source d’énergie qui serait omniprésente dans notre environnement immédiat. »

      –> Pas uniquement cela (car il y a énormément de domaines à étudier). Mais principalement, oui.

      « les activités humaines diffusent aussi beaucoup d’énergie (en partie perdue): émissions de radio et de TV, rayonnement thermique des bâtiments (chauffés et mal isolés), sans oublier ce qui est émis par tout ce qui roule, vole ou navigue. »

      –> Effectivement, nous en arrivons à la même conclusion : L’énergie est partout (j’aurais aussi des choses à dire sur l’énergie perdue mais ce n’est pas le sujet ici).

      « et rien ne dit que cela puisse aboutir à quelque chose de vraiment rentable, sinon, on l’aurait déjà fait. »

      –> C’est là qu’une association EBR a peut-être quelque chose à apporter. Nous recherchons, autant que possible dans une société monétaire, le résultat scientifique, pas la rentabilité.

      Cordialement.

      Guillaume, coordinateur du projet

Laissez un commentaire avant de quitter la page !

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !