Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

[Projet SEGI / Générateur à eau] Il manque juste 50 euros !

Bonjour.

Vous vous souvenez sûrement du 8 août 2012, jour où le Transition Project a demandé aux internautes le domaine le plus urgent sur lequel TTP devait les aider.

L’électricité / l’énergie sont arrivées en tête avec 46,67%.

Le 21 août 2012, le projet SEGI (Système d’Energie Gratuite international) a donc démarré.

Enfin, le 27 août 2012, nous vous avons demandé sur quel projet travailler. Le générateur à eau est arrivé en tête avec 50% des votes.

[Photo retirée pour cause de copyrights]

Dans ce domaine, le Transition Project dispose déjà d’un petit prototype de 3 V, qui a été construit juste pour vérifier les principes de base, c’est à dire vérifier qu’on pouvait produire de l’électricité de cette façon.

Aujourd’hui, le Transition Project va aller encore plus loin car ça y est, nous allons faire le premier prototype avec pour objectif qu’il soit capable de recharger l’équivalent d’une petite batterie.

En effet, si nous arrivons à faire cela, alors il sera facile de faire des générateurs à eau beaucoup plus puissants !

Comme indiqué sur la page de la phase 2 du projet SEGI, il manque simplement 50 euros au Transition Project pour que cela devienne possible.

Oui, seulement 50 euros pour que l’humanité dispose d’un prototype de générateur à eau ! C’est tout ce qu’il manque !

Il est indispensable que nous vérifiions cette possibilité. Car si cela fonctionne, les applications derrière pourront être très larges (possibilité de recharger n’importe quelle batterie ; batteries qui ensuite peuvent être transformées en prises 220 V gratuites…).

C’est pourquoi le Transition Project fait un appel international aux dons pour récupérer les 50 euros manquants pour démarrer ce projet.

Si vous souhaitez donner, même quelques euros, pour que cela devienne possible, vous devez le faire avant le dimanche 9 septembre 2012.

Passé cette date, l’appel aux dons sera fermé.

Si chacun donne un petit peu, nul doute que nous atteindrons les 50 euros et que nous pourrons monter le premier prototype.

Faire un don au Transition Project (association française à but non-lucratif) c’est se faire un don à soi-même puisque notre but ultime est de rapprocher l’Humanité d’un style de vie de type Economie Basée sur les Ressources.

Si demain vous disposez d’énergie gratuite à volonté, quels changements cela apportera-t-il dans votre vie ?

Aidez-nous à récolter ces 50 euros manquants pour monter le prototype. Faites un don maintenant !

 




 

14 réponses “[Projet SEGI / Générateur à eau] Il manque juste 50 euros !”

  • djo says:

    perso si d’ici le 7 ou le 8 il manque de l’argent je donnerais 10e, mais une fois le générateur construit comment sa marchera? plus précisément est-ce que tu expliquera comment le construire pour que l’ont puisse le fabriquer, est-ce que tu le commercialiseras pour engendrer des fonds à the transition project?

    • Admin says:

      Bonjour Djo.

      Vous avez effectivement posé une question cruciale.

      En effet, dans le cadre d’une EBR, cela ne poserait pas de problème (le Transition Project ne serait même pas obligé de faire un appel aux dons pour l’argent manquant au projet).

      Sauf que pour l’instant, nous sommes toujours dans un système monétaire (qui plus est, à son apogée puisque l’argent est roi, mais c’est là un autre débat).

      C’est d’ailleurs pour ça que le Transition Project s’appelle « Transition » Project et non RBE Project 🙂

      L’idée est de démarrer la transition. Et vu que nous la démarrons à partir du capitalisme…
      (ceci n’est pas une critique, mais juste un constat)

      Donc il est clair qu’une version « commerciale » existera. Après, toute la finesse est dans la définition de « commerciale ».

      Par exemple, le Transition Project peut très bien faire une version « commerciale » mais à vocation sociale, c’est à dire utiliser les fonds récoltés pour accélérer encore son développement.

      Autre problème, et cela parce que nous sommes au début de la Transition, les gens ne sont pas encore habitués à l’open source réel et c’est plus simple pour eux d’acheter et d’utiliser (surtout s’ils font un geste « social » en achetant le produit).

      Bref, bien sûr que l’idéal serait du pur open source, c’est même le souhait le plus profond du Transition Project, mais nous pensons que c’est encore trop tôt pour la majorité des gens (quel est le pourcentage des Français qui connaissent réellement ce qu’est l’EBR et l’open source à l’heure actuelle ?).

      Donc, pour l’instant, le temps qu’un nombre suffisant de personnes apprenne ce que c’est, il est clair que le Transition Project doit quand même faire rentrer des sous afin de se renforcer (n’oublions pas qu’à l’heure où ce message est écrit, l’association est encore TRES TRES jeune).

      Plus vite le Transition Project aura les fonds suffisants, plus vite les choses pourront êtres mises en place. D’ailleurs, comme nous le communiquons souvent, ça pourrait être techniquement déjà le cas (il suffirait que seulement 10% des Français soient adhérents au Transition Project pour que l’association ait à sa disposition 65 millions d’euros par mois pour créer des structures gratuites pour tous).

      Autre problème généré par le système actuel, c’est que nous savons très bien que ce n’est pas demain la veille que 10% des Français feront ça (seules quelques centaines de personnes sont au courant du projet pour l’instant).

      Pour une association à vocation EBR, c’est vraiment malheureux de voir cela, mais c’est notre réalité à tous.

      Sachant que le Transition Project a les connaissances pour générer un système autofinancé qui pourrait servir tout le monde (plutôt que ce soit tout le monde qui serve le système), il est indispensable en phase de démarrage d’avoir un maximum de fonds (bien gérés) pour arriver rapidement à des choses concrètes (ce qui permet aussi au projet d’être crédible et de montrer que c’est possible).

      Votre question est simple et compliquée à la fois. Simple parce que nous connaissons tous l’idéal dans une EBR, mais compliquée parce que nous sommes encore dans un système monétaire (de type capitaliste en l’occurrence).

      L’idée serait donc d’avoir, pour les adhérents, un système de distribution de type EBR (ou en tous cas le plus proche possible de ce modèle) et pour l’extérieur un système de type commercial mais à vocation sociale (vous achetez mais l’argent est reversé à une association, en l’occurrence l’association « The Transition Project » pour faire avancer ses projets qui sont par définition pour tout le monde).

      Voilà l’orientation actuelle. Mais si quelqu’un a une meilleure idée nous sommes preneurs.

      Cordialement.

      The Transition Project

  • djo says:

    du-coup il y a un certain avantage d’être membre du transition project puisque si j’ai bien comprit cela permettrai de payer moins chère pour les choses créer sur le site, il serait bien que chaques membres fassent un max de pub sur facebook, thechangebook et tout les résaux sociaux actuels, et peux être que pour bien lancer le site il serait bien de faire une sorte de système pyramidale qui ferait que chaque membres parrainant un certain nombre de nouveau membre gagne quelque chose à la clé…enfin je dit sa je dit rien je ne m’y connais pas trop dans ce genre de choses mais ce qui est sur c’est que chacun doit y mettre du sien si ont veux que les choses changent…

    • Admin says:

      Bonjour.

      Oui, pour le début, nous pensons que c’est l’idée qu’il faut retenir. Si les gens voient qu’il y a des avantages à faire partie de l’association, alors nous avons plus de chance d’avoir de nouveaux adhérents. Et plus il y aura d’adhérents, plus les choses iront vite.

      Pour la publicité sur les réseaux sociaux, un e-mail a été envoyé aux inscrits et adhérents pour les encourager à relayer cet article.

      Pour le reste, nous avons conscience que nous avons besoin de tout le monde. S’il y a quelque chose que vous avez envie de faire pour l’association pour faire avancer les choses, n’hésitez pas à nous contacter.

      La seule obligation, puisque nous sommes une association à vocation EBR, est d’arriver à des décisions par la méthode scientifique (et non de prendre des décisions basées sur des opinions personnelles comme dans la société actuelle).

      En gros, cela veut dire que tout choix qui est fait est perpétuellement en test (afin de récolter des données). Puis, à un moment, après étude des données, le coordinateur de l’action doit vérifier que celle-ci est efficace pour le Transition Project.

      D’une manière générale, dans une EBR, être efficace signifie : « utiliser la méthode scientifique pour arriver à des décisions avec des impératifs sociaux et environnementaux. »

      Cordialement.

      Association « The Transition Project »

  • Routier says:

    Salut Guillaume j’ai mis un j’aime sur FB ,
    peut-être que tu devrais créer une page fan
    sur facebook pour faire un peu de pub viral

    ++

    • Admin says:

      Bonjour Routier.

      Cette action est prévue par l’équipe marketing dès que l’action en cours sur la page Youtube de l’association sera terminée.

      Très cordialement.

      Association « The Transition Project »

  • Maritza BRIVAL says:

    Salutations, je vous ai envoyé 50 euros. Et ben j’ai hâte d’avoir des news.

    • Admin says:

      Merci beaucoup Maritza. Grâce à cela, vous faites beaucoup pour le Transition Project, donc beaucoup pour l’humanité (puisque donner au Transition Project s’est se donner à soi-même). Votre don va permettre de commander le matériel manquant et de monter le premier prototype.

      Comme nous aimons à dire (et ça résume bien le Transition Project) : « Si seulement 10% des Français pensaient à donner 10 euros par mois dans une caisse commune, ils auraient plus de 65 millions d’euros chaque mois pour créer des structures gratuites pour tout le monde… »

      Ca pourrait aller très vite…

      Les solutions, l’humanité les a. Il faut juste que sa façon de penser évolue pour s’aider les uns les autres à monter des projets concrets pour démontrer que c’est possible.

      Le temps de commander le matériel, de le recevoir et de monter le prototype, puis nous mettrons petit à petit des articles et des photos sur le site.

      Dans tous les cas, votre don va permettre de faire avancer les choses rapidement.

  • djo says:

    moi je dit Merci Maritza BRIVAL!!! je viens de faire un don de 10e… bon c’est pas grand chose mais c’est mieux que rien…Longue vie à The Transition Project 🙂

  • Maritza BRIVAL says:

    Les grains de riz font des sacs de riz. J’avais un ptit sac, tu avais une poignée peu importe ! On avance comme ça. On se culpabilisera pas de l’avoir fait meme un ptit peu alors qu’on est deja embete et quand on peut vraiment rien faire.
    Bon ben moi j’ai du temps devant moi pour faire des tests enfin…je suis dans un contexte de travaux dans une maison familliale..tout a renover. Avec ma propre boite BET en

  • Maritza BRIVAL says:

    ENR (sorry le message a ete coupe envoye trop tot). Donc je disais, tout a renover et je fais ça avec ma propre boite BET en ENR et eco-construction et qq artisans, onvise l’autonomie ou le mode de vie qui necessite pas ou peu cette dependance mercantile avec une obsolecence programme trop rapide…sachant qu’en revenant reapprenant certaines choses dont la base on peut faire beaucoup de choses..a commencer par l’energie.

  • Hjade59 says:

    A tous ceux qui donnent et ceux qui ont des idées TTP ce n’est pas l’argent mais les gens qui la constitue.
    Toutes les idées sont bonne à être travailler même si de prime abord elles semblent saugrenues. Seul l’expérience démontrera qu’elles sont totalement inadaptées mais comme souvent l’expérience montre qu’un ou plusieurs point ont été sous estimé et ont une importance pour d’autres projets.
    La principale richesse de TTP n’est pas financière mais le temps que nous lui consacrons directement ou indirectement. L’argent a son importance dans le contexte actuel mais n’est pas tout. Je renove une installation de chauffage centrale cout du système 27 000 € cout avec un peu de temps d’énergie de recup et de recherche je ne devrais pas passer les 7 000 € dont 6 000€ pour la chaudière, l’ECS et le ballon tampon, tout le reste est de la récup. Merci nos amis les ferrailleurs et recycleurs de tout poil.

    Amicalement

    • Guillaume says:

      La célèbre théorie que tu avais indiquée au RBEHP à l’époque 😉

      Oui, si on base tout sur la méthode scientifique (et d’ailleurs c’est inscrit dans les statuts de TTP), alors même si à un moment il y a 2 points de vues qui s’opposent, la méthode scientifique, avec le temps, démontre s’ils sont adaptées ou inadaptées (pour reprendre ton expression).

      Vu que dans une EBR, tout est perpétuellement en test (ce n’est pas parce que quelque chose fonctionne à un moment que ce système devient immédiatement un « système à vie »), alors le temps couplé à la méthode scientifique joue un rôle de filtre naturel.

      Pour monter un peu le débat, c’est d’ailleurs pour ça que Jacque Fresco dit que les équipes interdisciplinaires ne pourront jamais « prendre le pouvoir ». Car d’une, dans une EBR, le citoyen moyen est l’équivalent d’un scientifique généraliste d’aujourd’hui, et de deux vu que la méthode scientifique est « au-dessus de tout », une déviation amenée par un individu « malsain » serait immédiatement corrigée par le système.

      Bien sûr, dans l’état actuel des choses, comprendre cette notion est encore difficile pour la plupart des gens. Moi-même il m’a fallu un moment pour comprendre le pourquoi du comment.

      Ce type de conclusion ne peut être atteinte qu’après une longue réflexion et un mixage de nombreuses informations et connaissances.

      N’oublions pas que l’EBR c’est 75 ans de travaux 🙂

Laissez un commentaire avant de quitter la page !

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !