Avez-vous fait un don ce mois-ci ?
A voir
Informations

Ce site héberge 1007 articles !

Bienvenue à Rochbambou, notre 98ème inscrit !

Pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter. Tous nos liens y sont maintenant présents !

NOUS CHERCHONS DU MONDE POUR FAIRE DES TRADUCTIONS FRANCAIS/ANGLAIS. CONTACTEZ-NOUS SI VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER !

N'hésitez pas à vous inscrire au Transition Project si ce n'est pas encore fait ! Plus nous serons nombreux, plus ça ira vite !

Si vous faites actuellement avancer un projet, venez le présenter et le faire vivre sur ce site !

TTP France a maintenant presque 5 ans d'existence !

Des plans de générateur à eau sont disponibles sur ce site !

Archive pour la catégorie ‘Expériences’

[Expérience 34] Empire Universe 2 – En combien de temps 2 vaisseaux Cerbères peuvent-ils détruire une flotte d’espionnage pirate ?

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est de vérifier en combien de temps 2 vaisseaux Cerbères peuvent détruire une flotte d’espionnage pirate dans le jeu Empire Universe 2.

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

L’idée est aussi de montrer qu’on peut utiliser la méthode scientifique pour tout ce qu’on veut !

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : 2 Cerbères peuvent-ils détruire une flotte d’espionnage pirate en moins de 10 minutes ?

Faire une recherche de fond

Je joue au jeu depuis le 22/07/2012 et j’ai lu à plusieurs reprises le wiki.

Empire Universe 2, image 01

Empire Universe 2, image 02

Construire une hypothèse

Si j’utilise 2 vaisseaux Cerbères alors je peux détruire une flotte d’espionnage pirate en moins de 10 minutes.

Tester avec une expérience

Je sors une sonde pour détecter une flotte d’espionnage pirate :

Empire Universe 2, image 3

J’utilise ma sonde pour scanner mon environnement :

Empire Universe 2, image 4

Je remarque qu’il y a des sondes ennemies (en rouge) à proximité ainsi qu’une flotte d’espionnage pirate aux coordonnées 3946.41.75.51

Je fais décoller mes 2 Cerbères :

Empire Universe 2, image 5

Je les configure en « formation en ligne » :

Empire Universe 2, image 6

Je les envoie sur la position de la flotte d’espionnage pirate (3946.41.75.51) :

Empire Universe, image 7

Le combat démarre :

Empire Universe 2, image 8

L’ordinateur calcule que mes chances de gagner sont de 94% :

Empire Universe 2, image 9

Au bout de 5 minutes, j’obtiens le résultat suivant :

Empire Universe 2, image 10

Empire Universe 2, image 11

Au bout de 10 minutes, j’obtiens le résultat suivant :

Empire Universe 2, image 12

Empire Universe 2, image 13

Par conséquent, la flotte d’espionnage pirate n’est pas détruite.

J’obtiens donc au bout de :

  • 10 minutes : 92% de la force ennemie encore présente (3 vaisseaux).
  • 20 minutes : 63% de la force ennemie encore présente (3 vaisseaux).
  • 30 minutes : 26% de la force ennemie encore présente (2 vaisseaux).
  • 36 minutes : 0% de la force ennemie encore présente (0 vaisseau).

Au niveau des vaisseaux détruits :

  • Premier au bout de 24 minutes.
  • Deuxième au bout de 35 minutes.
  • Troisième au bout de 36 minutes.

Analyser les données

  • Au bout de 10 minutes de combat, 92% de la force ennemie est encore présente.

Conclusion : L’hypothèse de départ est fausse. Il ne faut pas 10 minutes pour détruire la flotte ennemie mais 36 minutes. Attaquer une flotte d’espionnage pirate dans Empire Universe 2 avec 2 Cerbères n’est donc pas très efficace.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume

Lien court de l'article : http://www.ttpfrance.org/?p=4967
NOTE :
Si vous souhaitez nous aider à faire d'autres expériences, 
vous pouvez faire un don ci-dessous :

[Expérience 33] Recherche 7 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

Depuis 16 mois que le projet a commencé, bien qu’il soit suivi (le site enregistre 2200 visites par mois actuellement), les Français ne s’y sont pas investis.

TTP France (donc la France) avait réussi à prendre une longueur d’avance grâce à la recherche précoce en électrodes. Mais les autres pays, et en particulier les Etats-Unis, ont repris la longueur (moteur 12V existants, …).

La recherche française en cellules cristal est quasi-inexistante. TTP étant actuellement l’organisation française non-gouvernementale la plus avancée dans ce domaine (et la première mondiale en terme d’études sur les agents dopants comme par exemple la galène ou la pyrite).

Comme d’habitude, les Français veulent des choses mais ne font rien pour que ça arrive.

En tant que coordinateur EBR, toute recherche ou expérience que je mène doit être publique (autant que possible dans un monde qui utilise encore un système monétaire, donc de la compétition, de l’espionnage, des comportements égoïstes à long terme, …), permettant ainsi aux citoyens de suivre ce qui se passe dans l’équipe interdisciplinaire, de poser des questions le cas échéant et de critiquer s’ils le souhaitent (la règle étant que la méthode scientifique tranche en cas de conflit d’opinions), voire même de prendre ma place si vous pensez mieux faire (tout en respectant les obligations et les charges dédiées à un coordinateur).

Malheureusement, les Français de 2013 n’ont absolument pas eu ce comportement, ce qui fait que les choses avancent très lentement dans ce pays (sauf le n’importe quoi qui lui est présent continuellement et que vous allez encore avoir en 2014).

Si une étude sociale était faite sur le sujet, il est clair que les sociologues concluraient en disant qu’utiliser un fonctionnement EBR en France en 2013-2014 fonctionne très bien à petite échelle (groupes formés au fonctionnement EBR) mais est une catastrophe sur le plan pratique à plus grande échelle (les Français n’ont pas encore l’attitude pour s’organiser socialement ainsi, préférant perpétuer leur mode de fonctionnement hérité du siècle dernier, voire même de la Révolution Industrielle).

Bien que cela (éthique EBR et utilisation de la méthode scientifique) soit le meilleur système en terme de transparence et d’efficacité, la mollesse des Français fait que la recherche française en cellules cristal est ralentie. Prendre des photos, expliquer les étapes et écrire des articles publiques prend du temps.

Ici, bien que la tâche soit extrêmement ardue en raison du facteur indiqué ci-dessus (non-investissement des Français), l’objectif reste cependant l’efficacité.

Faire de la recherche précoce en électrodes pour cellules cristal a été un bon choix tactique car ça nous a permis de prendre une longueur d’avance, au niveau mondial, pendant de nombreux mois.

Afin de maintenir cette efficacité, et étant donné que les Français ne jouent pas leur rôle de contrôle sur l’équipe interdisciplinaire (non-exigence de publications régulières, …), nous pourrions techniquement publier de fausses données, glander sur le projet, dépenser l’argent dans des biens (ou services) autres que pour le projet, que ça ne se verrait même pas et qu’aucun scandale n’éclaterait.

Par conséquent, et afin de maintenir cette efficacité par rapport au but recherché (construire un générateur à énergie du vide/cristal capable de recharger une batterie 12V), si cela est scientifiquement possible, il a été décidé de zapper publiquement les 3 premières étapes de la méthode scientifique (ainsi que les étapes 5 et 6) afin de faire gagner du temps à l’équipe interdisciplinaire. Seules les données de l’étape 4 seront publiques comme c’est le cas actuellement en bas de cette page.

La recherche 7 (expérience TTP 33) porte sur les effets de l’utilisation de pyrite (cellules 12 et 13) et du temps de polarisation (cellules 14 et 15) sur l’efficacité d’une cellule cristal.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet « Générateur à énergie du vide (technologie cristal) »

CELLULES 12 ET 13

Cellules 12 et 13

001 : 0,88V et 0,10 mA | 0,95V et 0,16 mA
002 : 0,70V et 0,21 mA | 0,92V et 0,08 mA
003 : 0,56V et 0,14 mA | 0,86V et 0,06 mA
004 : 0,50V et 0,14 mA | 0,90V et 0,05 mA
005 : 0,50V et 0,18 mA | 0,91V et 0,05 mA
006 : 0,49V et 0,18 mA | 0,91V et 0,04 mA
007 : 0,46V et 0,14 mA | 0,90V et 0,04 mA
008 : 0,45V et 0,13 mA | 0,90V et 0,04 mA
009 : 0,44V et 0,11 mA | 0,91V et 0,05 mA
010 : 0,44V et 0,11 mA | 0,90V et 0,04 mA
011 : 0,43V et 0,10 mA | 0,91V et 0,06 mA
012 : 0,42V et 0,09 mA | 0,92V et 0,06 mA
013 : 0,42V et 0,08 mA | 0,92V et 0,05 mA
014 : 0,42V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
015 : 0,42V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
016 : 0,41V et 0,08 mA | 0,93V et 0,05 mA
017 : 0,41V et 0,07 mA | 0,94V et 0,04 mA
018 : 0,41V et 0,07 mA | 0,93V et 0,04 mA
019 : 0,41V et 0,08 mA | 0,94V et 0,05 mA
020 : 0,39V et 0,08 mA | 0,94V et 0,05 mA
021 : 0,38V et 0,07 mA | 0,94V et 0,05 mA
022 : 0,37V et 0,07 mA | 0,94V et 0,06 mA
023 : 0,34V et 0,03 mA | 0,95V et 0,07 mA
024 : 0,25V et 0,00 mA | 0,95V et 0,09 mA
025 : 0,25V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
026 : 0,23V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
027 : 0,22V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
028 : 0,18V et 0,00 mA | 0,96V et 0,10 mA
029 : 0,17V et 0,00 mA | 0,95V et 0,08 mA
030 : 0,13V et 0,00 mA | 0,95V et 0,10 mA
031 : 0,13V et 0,00 mA | 0,95V et 0,10 mA
032 : 0,12V et 0,00 mA | 0,95V et 0,09 mA
033 : 0,16V et 0,00 mA | 0,93V et 0,12 mA
034 : 0,13V et 0,00 mA | 0,90V et 0,09 mA
035 : 0,12V et 0,00 mA | 0,91V et 0,08 mA
036 : 0,10V et 0,00 mA | 0,91V et 0,08 mA
037 : 0,09V et 0,00 mA | 0,89V et 0,07 mA
038 : 0,08V et 0,000 mA | 0,91V et 0,119 mA
039 : 0,05V et 0,000 mA | 0,91V et 0,08 mA
040 : 0,06V et 0,000 mA | 0,91V et 0,068 mA
041 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,044 mA
042 : 0,04V et 0,000 mA | 0,89V et 0,032 mA
043 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,021 mA
044 : 0,04V et 0,000 mA | 0,91V et 0,014 mA
045 : 0,03V et 0,000 mA | 0,90V et 0,005 mA
046 : 0,03V et 0,000 mA | 0,70V et 0,000 mA
047 : 0,02V et 0,000 mA | 0,44V et 0,000 mA
048 : 0,07V et 0,000 mA | 0,40V et 0,000 mA
049 : 0,05V et 0,000 mA | 0,31V et 0,000 mA
050 : 0,04V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
051 : 0,02V et 0,000 mA | 0,05V et 0,000 mA
052 : 0,05V et 0,000 mA | 0,20V et 0,000 mA
053 : 0,05V et 0,000 mA | 0,17V et 0,000 mA
054 : 0,02V et 0,000 mA | 0,03V et 0,000 mA
055 : 0,01V et 0,000 mA | 0,03V et 0,000 mA
056 : 0,09V et 0,000 mA | 0,26V et 0,000 mA
057 : 0,07V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
058 : 0,06V et 0,000 mA | 0,13V et 0,000 mA
059 : 0,04V et 0,000 mA | 0,05V et 0,000 mA
060 : 0,04V et 0,000 mA | 0,09V et 0,000 mA
061 : 0,04V et 0,000 mA | 0,09V et 0,000 mA
062 : 0,05V et 0,000 mA | 0,08V et 0,000 mA
063 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
064 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
065 : 0,02V et 0,000 mA | 0,00V et 0,000 mA
066 : 0,03V et 0,000 mA | 0,04V et 0,000 mA
067 : 0,017V et 0,000 mA | 0,004 et 0,000 mA
068 : 0,01V et 0,000 mA | 0,00V et 0,000 mA
069 : 0,012V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
070 : 0,022V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
071 : 0,029V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
072 : 0,017V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
073 : 0,016V et 0,000 mA | 0,005V et 0,000 mA
074 : 0,045V et 0,000 mA | 0,016V et 0,000 mA
075 : 0,031V et 0,000 mA | 0,018V et 0,000 mA
076 : 0,018V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
077 : 0,006V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
078 : 0,017V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
079 : 0,040V et 0,000 mA | 0,019V et 0,000 mA
080 : 0,022V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
081 : 0,028V et 0,000 mA | 0,015V et 0,000 mA
082 : 0,038V et 0,000 mA | 0,021V et 0,000 mA
083 : 0,018V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
084 : 0,011V et 0,000 mA | 0,005V et 0,000 mA
085 : 0,011V et 0,000 mA | 0,004V et 0,000 mA
086 : 0,033V et 0,000 mA | 0,013V et 0,000 mA
087 : 0,010V et 0,000 mA | 0,004V et 0,000 mA
088 : 0,003V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
089 : 0,028V et 0,000 mA | 0,011V et 0,000 mA
090 : 0,006V et 0,000 mA | 0,002V et 0,000 mA
091 : 0,002V et 0,000 mA | 0,001V et 0,000 mA
092 : 0,023V et 0,000 mA | 0,006V et 0,000 mA
093 : 0,012V et 0,000 mA | 0,009V et 0,000 mA
094 : 0,061V et 0,000 mA | 0,110V et 0,000 mA
095 : 0,019V et 0,000 mA | 0,012V et 0,000 mA
096 : 0,030V et 0,000 mA | 0,015V et 0,000 mA
097 : 0,035V et 0,000 mA | 0,035V et 0,000 mA
098 : 0,022V et 0,000 mA | 0,017V et 0,000 mA
099 : 0,015V et 0,000 mA | 0,007V et 0,000 mA
100 : 0,037V et 0,000 mA | 0,022V et 0,000 mA

Cellule 12 (avec pyrite) : 21 points 
Cellule 13 (sans pyrite) : 24 points 
Egalité : 55 points
CELLULES 14 ET 15

Cellules 14 et 15 

001 : 0,95V et 0,15 mA | 1,03V et 0,28 mA
002 : 0,79V et 0,11 mA | 0,82V et 0,27 mA
003 : 0,78V et 0,11 mA | 0,78V et 0,22 mA
004 : 0,90V et 0,05 mA | 0,88V et 0,20 mA
005 : 0,85V et 0,10 mA | 0,90V et 0,20 mA
006 : 0,85V et 0,09 mA | 0,89V et 0,19 mA
007 : 0,85V et 0,08 mA | 0,86V et 0,19 mA
008 : 0,86V et 0,09 mA | 0,90V et 0,18 mA
009 : 0,88V et 0,10 mA | 0,93V et 0,17 mA
010 : 0,87V et 0,09 mA | 0,89V et 0,14 mA
011 : 0,88V et 0,11 mA | 0,93V et 0,15 mA
012 : 0,87V et 0,11 mA | 0,93V et 0,14 mA
013 : 0,84V et 0,08 mA | 0,89V et 0,12 mA
014 : 0,85V et 0,08 mA | 0,92V et 0,11 mA
015 : 0,85V et 0,08 mA | 0,92V et 0,11 mA
016 : 0,85V et 0,07 mA | 0,91V et 0,10 mA
017 : 0,87V et 0,09 mA | 0,93V et 0,11 mA
018 : 0,83V et 0,07 mA | 0,89V et 0,09 mA
019 : 0,87V et 0,10 mA | 0,93V et 0,11 mA
020 : 0,89V et 0,10 mA | 0,93V et 0,10 mA
021 : 0,91V et 0,11 mA | 0,92V et 0,11 mA
022 : 0,92V et 0,11 mA | 0,89V et 0,08 mA
023 : 0,92V et 0,12 mA | 0,90V et 0,08 mA
024 : 0,91V et 0,14 mA | 0,88V et 0,10 mA
025 : 0,81V et 0,07 mA | 0,81V et 0,06 mA
026 : 0,83V et 0,09 mA | 0,83V et 0,05 mA
027 : 0,82V et 0,07 mA | 0,82V et 0,05 mA
028 : 0,87V et 0,12 mA | 0,83V et 0,03 mA
029 : 0,81V et 0,06 mA | 0,81V et 0,02 mA
030 : 0,87V et 0,08 mA | 0,80V et 0,02 mA
031 : 0,88V et 0,06 mA | 0,61V et 0,02 mA
032 : 0,90V et 0,04 mA | 0,51V et 0,01 mA
033 : 0,73V et 0,01 mA | 0,51V et 0,02 mA
034 : 0,61V et 0,01 mA | 0,50V et 0,02 mA
035 : 0,59V et 0,011 mA | 0,49V et 0,014 mA
036 : 0,58V et 0,013 mA | 0,48V et 0,016 mA
037 : 0,53V et 0,009 mA | 0,46V et 0,012 mA
038 : 0,58V et 0,013 mA | 0,50V et 0,019 mA
039 : 0,58V et 0,010 mA | 0,51V et 0,020 mA
040 : 0,57V et 0,009 mA | 0,51V et 0,014 mA
041 : 0,50V et 0,006 mA | 0,52V et 0,018 mA
042 : 0,59V et 0,010 mA | 0,53V et 0,021 mA
043 : 0,52V et 0,007 mA | 0,53V et 0,020 mA
044 : 0,57V et 0,010 mA | 0,54V et 0,022 mA
045 : 0,50V et 0,013 mA | 0,55V et 0,023 mA
046 : 0,49V et 0,015 mA | 0,55V et 0,021 mA
047 : 0,48V et 0,016 mA | 0,55V et 0,018 mA
048 : 0,48V et 0,015 mA | 0,56V et 0,021 mA
049 : 0,47V et 0,018 mA | 0,54V et 0,017 mA
050 : 0,46V et 0,012 mA | 0,58V et 0,018 mA
051 : 0,46V et 0,014 mA | 0,58V et 0,020 mA
052 : 0,47V et 0,014 mA | 0,59V et 0,021 mA
053 : 0,47V et 0,013 mA | 0,59V et 0,022 mA
054 : 0,45V et 0,019 mA | 0,59V et 0,025 mA
055 : 0,40V et 0,013 mA | 0,60V et 0,022 mA
056 : 0,43V et 0,019 mA | 0,55V et 0,026 mA
057 : 0,51V et 0,013 mA | 0,60V et 0,026 mA
058 : 0,53V et 0,013 mA | 0,59V et 0,028 mA
059 : 0,54V et 0,012 mA | 0,59V et 0,027 mA
060 : 0,54V et 0,010 mA | 0,59V et 0,026 mA
061 : 0,54V et 0,011 mA | 0,59V et 0,028 mA
062 : 0,55V et 0,011 mA | 0,59V et 0,028 mA
063 : 0,55V et 0,012 mA | 0,58V et 0,028 mA
064 : 0,55V et 0,012 mA | 0,60V et 0,024 mA
065 : 0,55V et 0,013 mA | 0,59V et 0,021 mA
066 : 0,55V et 0,014 mA | 0,60V et 0,030 mA
067 : 0,55V et 0,014 mA | 0,58V et 0,029 mA
068 : 0,55V et 0,015 mA | 0,60V et 0,031 mA
069 : 0,56V et 0,016 mA | 0,59V et 0,031 mA
070 : 0,55V et 0,015 mA | 0,57V et 0,029 mA
071 : 0,56V et 0,016 mA | 0,58V et 0,029 mA
072 : 0,55V et 0,021 mA | 0,51V et 0,028 mA
073 : 0,56V et 0,020 mA | 0,59V et 0,030 mA
074 : 0,55V et 0,022 mA | 0,58V et 0,029 mA
075 : 0,55V et 0,025 mA | 0,58V et 0,031 mA
076 : 0,56V et 0,026 mA | 0,58V et 0,031 mA
077 : 0,56V et 0,027 mA | 0,58V et 0,030 mA
078 : 0,56V et 0,029 mA | 0,58V et 0,031 mA
079 : 0,56V et 0,029 mA | 0,57V et 0,029 mA
080 : 0,57V et 0,028 mA | 0,58V et 0,029 mA
081 : 0,56V et 0,031 mA | 0,57V et 0,029 mA
082 : 0,56V et 0,034 mA | 0,57V et 0,030 mA
083 : 0,57V et 0,034 mA | 0,58V et 0,029 mA
084 : 0,57V et 0,037 mA | 0,57V et 0,031 mA
085 : 0,58V et 0,039 mA | 0,57V et 0,031 mA
086 : 0,57V et 0,039 mA | 0,57V et 0,030 mA
087 : 0,58V et 0,046 mA | 0,59V et 0,032 mA
088 : 0,58V et 0,044 mA | 0,59V et 0,029 mA
089 : 0,59V et 0,045 mA | 0,60V et 0,030 mA
090 : 0,58V et 0,038 mA | 0,60V et 0,023 mA
091 : 0,57V et 0,045 mA | 0,59V et 0,027 mA
092 : 0,56V et 0,046 mA | 0,56V et 0,026 mA
093 : 0,58V et 0,035 mA | 0,61V et 0,030 mA
094 : 0,57V et 0,042 mA | 0,59V et 0,029 mA
095 : 0,59V et 0,028 mA | 0,60V et 0,018 mA
096 : 0,58V et 0,026 mA | 0,60V et 0,021 mA
097 : 0,53V et 0,027 mA | 0,53V et 0,020 mA
098 : 0,47V et 0,017 mA | 0,39V et 0,017 mA
099 : 0,56V et 0,023 mA | 0,54V et 0,020 mA
100 : 0,57V et 0,016 mA | 0,61V et 0,014 mA

Cellule 14 (polarisation 1 minute) : 32 points 
Cellule 15 (polarisation 5 minutes) : 65 points 
Egalité : 3 points



[Expérience 32] Recherche 6 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie s’avère scientifiquement juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ? Et en particulier, est-ce que la galène, comme recommandée par un chercheur indépendant canadien, est vraiment un agent dopant ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Les expériences 29 et 30 ont permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise de la galène comme agent dopant alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Mon hypothèse, basée sur une de mes premières expériences en cellule cristal, à une époque où mes connaissances étaient encore basiques, est que toutefois, l’ajout de galène n’a pas d’effet dopant (mais cette hypothèse doit être vérifiée scientifiquement pour qu’il n’y ait pas de discussion possible) et que par conséquent le conseil d’en utiliser est un mauvais conseil ou un conseil discutable.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Expérience 32, photo 1

Je prépare du vacuum salt avec de la galène :

Expérience 32, photo 2

Je procède à la transformation état solide / état liquide :

Expérience 32, photo 3

Expérience 32, photo 4

Je crée ma cellule cristal à galène :

Expérience 32, photo 5

Je prépare le vacuum salt pour la cellule témoin :

Expérience 32, photo 6

Puis je procède à la transformation état solide / état liquide :

Expérience 32, photo 7

Expérience 32, photo 8

Je crée ma cellule témoin :

Expérience 32, photo 9

Une fois les électrodes installées et les cellules polarisées, je procède aux mesures :

Expérience 32, photo 10

Expérience 32, photo 11

On remarque que les 2 cellules ont la même tension.

Expérience 32, photo 12

Expérience 32, photo 13

Analyser les données

  • Tension = 1,08 V pour les deux cellules.
  • Intensité = 0,34 mA pour celle avec la galène (10) et 0,43 mA pour celle sans galène (11).

Conclusion : L’ajout de galène au vacuum salt n’agit pas comme agent dopant, contrairement à ce que dit ce chercheur indépendant canadien (« La galène agit comme un récepteur radio »). C’est peut-être vrai, mais dans le cadre d’une cellule cristal, cette propriété n’apporte rien à l’amélioration de la cellule.

A noter que l’intensité supérieure de la cellule témoin peut être causée par la polarisation plus tardive que la cellule galène (10-15 minutes plus tard), même si le temps de polarisation a été le même (10 secondes). Il est donc important de refaire des mesures plus tard, pour confirmer que la cellule sans galène reste plus puissante que la cellule avec galène.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

Addendum 1

Des mesures prises 24 heures plus tard donnent 1,01 V et 0,21 mA pour la cellule 10 (avec galène) et 0,95 V et 0,23 mA pour la cellule 11 (sans galène). La mesure de l’intensité a été prise après 5 minutes d’attente (stabilisation du chiffre indiqué). Etant donné que la cotisation des adhérents TTP permet de continuer ce projet de recherche (sans cette cotisation, ça ne serait pas possible) et que mon but ici est d’améliorer l’intensité des cellules cristal (qui est le principal problème lorsqu’on fait des cellules cristal), j’aurais donc tendance à dire suite à cette mesure que la cellule 10 (avec galène) est légèrement inférieure en intensité que celle sans galène. En terme d’intensité, la galène n’apporte donc rien de remarquable dans l’état actuel des connaissances scientifiques TTP sur le sujet.

Addendum 2

Des mesures de la tension 30 minutes plus tard donnent 0,90 V et 0,76V.

Des mesures de l’intensité après 30 minutes d’attente donnent 0,15 mA et 0,13 mA. Ce qui dans ce cas validerait la théorie du chercheur canadien indépendant.

L’utilisation de galène dans le domaine de la cellule cristal est donc une question difficile puisque suivant le moment où on fait les mesures, on peut obtenir une orientation scientifique différente.

Scientifiquement, il est donc difficile de trancher la question. Même si personnellement j’aurais tendance à dire que l’utilisation de galène n’apporte pas vraiment quelque chose en terme d’intensité sur une cellule cristal (au mieux 0,02 mA selon les dernières données recueillies en cette fin octobre 2013).

Addendum 3

Un calcul d’intensité avec une attente d’une heure donne 0,14 mA et 0,09 mA. Cela signifierait-il que la galène a un effet post-actif ? Il faudrait résoudre cette question par d’autres mesures dans le temps pour vérifier que l’effet est permanent par rapport à la cellule témoin.

NOTE :
L'association n'a presque plus d'électrodes de test pour 
continuer les expériences. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Expérience 31] Recherche 5 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Les expériences 29 et 30 ont permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel pour la cellule modèle :

Expérience 31, photo 1

Je procède à la transformation :

Expérience 31, photo 2

Je crée une cellule cristal :

Expérience 31, photo 3

Je rassemble le matériel pour la cellule test :

Expérience 31, photo 4

Je procède à la transformation du vacuum salt de la cellule test :

Expérience 31, photo 5

Je crée la cellule cristal de test :

Expérience 31, photo 6

Je mesure la tension et l’intensité de la cellule modèle :

Expérience 31, photo 7

Expérience 31, photo 8

Je mesure la tension et l’intensité de la cellule test :

Expérience 31, photo 9

Expérience 31, photo 10

Je polarise les 2 cellules puis je mesure à nouveau les tensions (V) et les intensités (mA) :

Expérience 31, photo 11

Expérience 31, photo 12

Expérience 31, photo 13

Expérience 31, photo 14

A noter que la mesure de l’intensité de la cellule de test est inférieure à ce qu’elle aurait dû être étant donné qu’elle a été mesurée avec un laps de temps plus élevé que la cellule modèle.

Pour une évaluation réellement scientifique, il sera donc nécessaire de procéder à de nouvelles mesures dans le temps.

Analyser les données

  • Tension = 1,24 V et 1,30 V
  • Intensité = 0,68 mA et 0,21 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 9) semble plus efficace. Des mesures 2 jours plus tard confirment cette amélioration. Du point de vue « cristal », je resterai donc sur cette piste puisque cette façon de faire donne une meilleure cellule cristal (ce qui est très important le jour où un générateur sera construit à partir de cette technologie).

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

NOTE :
L'association n'a presque plus d'électrodes de test pour 
continuer les expérimentations. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Expérience 30] Recherche 4 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

L’expérience 29 a permis d’acquérir de nouvelles données.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Cellule 7, photo 1

Je prépare le composé chimique (cristaux) :

Cellule 7, photo 2

Je prépare la cellule :

Cellule 7, photo 3

Je procède à la transformation état solide / état liquide :

Cellule 7, photo 4

Cellule 7, photo 5

Une transformation prolongée génère un nouvel état solide. C’est donc un échec :

Cellule 7, photo 6

Je recommence avec une transformation moins prolongée en 2 temps. Cette fois-ci, cela fonctionne (récupération à l’état liquide) :

Cellule 7, photo 7

Je mesure la tension :

Cellule 7, photo 8

Puis l’intensité :

Cellule 7, photo 9

Je procède à la charge (polarisation) puis je remesure la tension :

Cellule 7, photo 10

Ainsi que l’intensité :

Cellule 7, photo 11

Analyser les données

  • Tension = 1,10 V
  • Intensité = 0,47 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 7) est moins efficace que la cellule 5 au niveau tension, mais pas au niveau intensité. Je vais donc continuer à mesurer régulièrement son intensité pour voir si à court terme (quelques jours) elle reste supérieure à celle de la cellule 5.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

NOTE :
L'association commence à manquer d'électrodes de test pour 
continuer les expérimentations. 
Si vous souhaitez nous aider à en acheter de nouvelles pour 
ne pas être à cours, vous pouvez faire un don ci-dessous :


[Expérience 29] Recherche 3 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

L’expérience 28 a permis de définir quel composé chimique est le meilleur parmi 5 idées.

Construire une hypothèse

Si j’utilise une autre approche/composition au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le résultat de l’expérience 28. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je rassemble le matériel :

Matériel expérience 29

Après avoir monté la cellule, je mesure sa tension :

Tension 1

Puis son intensité :

Intensité 1

Je procède à la « charge » puis je remesure la tension :

Tension 2

Et l’intensité :

Intensité 2

Analyser les données

  • Tension = 0,82 V
  • Intensité = 0,052 mA

Conclusion : Cette approche (cellule 6) est moins efficace que la cellule 5 de l’expérience précédente. Nous gardons donc comme base « l’idée 5 » pour le moment.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

[Expérience 28] Recherche 2 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

L’expérience 27 a permis d’améliorer mon efficacité en terme d’électrodes.

Construire une hypothèse

Si j’utilise d’autres approches/compositions au niveau chimique alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le système actuel. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je commence par rassembler le matériel avec l’idée de créer 5 cellules différentes (1, 2, 3, 4, 5) :

Rassemblement du matériel, photo 1

Rassemblement du matériel, photo 2

Puis je prépare les 3 premières cellules :

Cellule 1

Cellule 2

Composé cellule 3

Je mesure ensuite la tension électrique à l’aide d’un multimètre :

Tension 1

Tension 2

Tension 3

Puis l’intensité :

Intensité 1

Intensité 2

Intensité 3

Une fois les 3 premières cellules « chargées », je mesure à nouveau la tension :

Tension après charge, photo 1

Tension après charge, photo 2

Tension après charge, photo 3

Je réalise la préparation de la cellule 4. Malheureusement, le composé chimique se solidifie rapidement, empêchant l’état liquide recherché :

Cellule 4, photo 1

Cellule 4, photo 2

Cellule 4, photo 3

Je réussis toutefois lors du 2ème essai à récupérer un peu de « mousse » qui se forme sur le dessus :

Mousse cellule 4

Je mesure la tension et l’intensité :

Tension cellule 4

Intensité cellule 4

Je procède à la « charge » :

Charge cellule 4

Je prépare la cellule 5 :

Cellule 5

Je mesure sa tension :

Tension cellule 5

Puis son intensité :

Intensité cellule 5

Je procède à la charge de la cellule 5 :

Charge cellule 5

1 jours plus tard, je mesure les intensités. Les 5 premières photos sont avec une précision 20 mA. Les 5 suivantes avec une précision 2 mA :

Cellule 1, photo 1

Cellule 2, photo 1

Cellule 3, photo 1

Cellule 4, photo 1

Cellule 5, photo 1

Sensibilité 2 mA (augmentation de la précision) :

Cellule 1, photo 2

Cellule 2, photo 2

Cellule 3, photo 2

Cellule 4, photo 2

Cellule 5, photo 2

Analyser les données

  • Cellule 1 : 0,94 V et 0,012 mA
  • Cellule 2 : 1,08 V et 0,010 mA
  • Cellule 3 : 0,46 V et 0 mA
  • Cellule 4 : 1,39 V et 0,020 mA
  • Cellule 5 : 1,30 V et 0,102 mA

Conclusion : L’approche numéro 5 est celle qui est la plus satisfaisante par rapport aux propriétés recherchées.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

[Expérience 27] Recherche 1 sur l’amélioration des cellules TTP à énergie du vide

Bonjour.

L’objectif de cette expérience est d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide pour créer une cellule électrique qui servira ensuite pour le générateur à énergie du vide technologie cristal (si ma théorie est juste).

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique. En effet, de toutes les méthodes de prises de décisions que l’Humanité connaît actuellement, la méthode scientifique est celle qui donne les meilleurs résultats (et permet à tout le monde de se mettre d’accord lorsqu’il y a un conflit d’opinions).

Méthode scientifique :

  1. Poser une question.
  2. Faire une recherche de fond.
  3. Construire une hypothèse.
  4. Tester avec une expérience.
  5. Analyser les données.
  6. Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : Est-il possible d’améliorer les cellules TTP à énergie du vide avant de les utiliser pour fabriquer un générateur ?

Faire une recherche de fond

J’étudie l’énergie du vide depuis plusieurs mois maintenant et j’ai réussi à créer un cristal lors de l’expérience Expériences pour maîtriser la technologie énergie du vide. Puis dernièrement, j’ai créé 3 cellules électriques avec 3 composés chimiques différents lors de l’expérience : [Expérience 15] Créer une cellule électrique avec 3 types de « vacuum salt » différents ce qui m’a permis d’acquérir une certaine expérience dans ce domaine.

L’expérience 21 a permis de créer une cellule électrique à énergie du vide fiable (tension finale de 1,39 V).

Construire une hypothèse

Si j’utilise d’autres électrodes alors les cellules électriques à énergie du vide donneront (peut-être) de meilleurs résultats qu’avec le système actuel. Dans tous les cas, mon idée sera validée scientifiquement (ou pas) et permettra d’améliorer encore mon expérience dans ce domaine.

Tester avec une expérience

Je commence par rassembler le matériel :

Vacuum salt

Matériel

Produit chimique

Puis je prépare le vacuum salt :

Préparation vacuum salt

Je remplis mes cellules électriques :

Remplissage des cellules électriques

Et j’installe 3 types d’électrodes :

  • MgC
  • MgMg
  • CC

Electrodes

Je mesure la tension électrique entre les 2 électrodes :

Tension  1

Tension  2

Tension  3

Puis l’intensité :

Intensité 1

Intensité 2

Intensité 3

Analyser les données

  • On obtient dans l’ordre des tensions de 1,72 V puis 0,05 V puis 0 V
  • On obtient dans l’ordre des intensités de 0,35 mA puis 0 mA puis 0 mA.

Conclusion : L’hypothèse de départ est vraie. Cette expérience a montré que le type d’électrodes est important et que c’est avec le couple « 1 » (MgC) que j’obtiens le meilleur résultat (1,72 V et 0,35 mA).

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Cordialement.

Guillaume, coordinateur projet Générateur à énergie du vide

[Expérience 26] Créer du quinoa extra parfait

Bonjour.

Le but de cette expérience est de créer des graines à croquer / germées de quinoa extra parfaites pour le projet Ruches.

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique.

La méthode scientifique est, dans l’état actuel des connaissances humaines, la meilleure méthode pour répondre à une question, mener un projet ou une expérience.

Méthode scientifique :

  • Poser une question.
  • Faire une recherche de fond.
  • Construire une hypothèse.
  • Tester avec une expérience.
  • Analyser les données.
  • Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : « Quel est le nombre de jours de germination nécessaires pour créer des graines à croquer / germées de quinoa extra parfaites ? »

Faire une recherche de fond

  • J’ai assisté à une conférence sur les graines germées lors des Rencontres Francophones de l’été 2012.
  • J’ai lu 2 livres sur le sujet.
  • J’ai déjà effectué plusieurs expériences sur le sujet (en utilisant la méthode scientifique complète en 6 points).
  • J’ai effectué des recherches sur Internet.
  • Je fais pousser des graines germées depuis 7 mois en germoirs en verre et j’utilise un système de microferme depuis 2-3 semaines dans le cadre du projet Ruches (j’y ai déjà fait pousser des graines à croquer d’azuki).
  • J’ai lu la documentation en anglais sur la microferme.

Construire une hypothèse

Si j’utilise des graines sélectionnées (« graines extras »), que je réalise un trempage à l’ancienne (en germoir en verre) et que j’utilise ensuite la microferme, alors je vais obtenir ce qu’il y a de mieux en terme de graines à croquer / germées de quinoa extra et déterminer le nombre de jours de germination nécessaires.

Tester avec une expérience

Je mets 3 cuillères à soupe de quinoa extra dans un germoir en verre (12/02/2013 23h30) :

Quinoa

Puis je démarre un trempage de 2 heures :

Trempage quinoa extra

Au bout des 2 heures (13/02/2013 01h30), je mets les graines de quinoa extra dans un cartridge (petit plateau) :

Quinoa dans cartridge

Et je le mets dans la microferme :

Quinoa dans microferme

Au bout de 24 heures après le début de l’expérience (13/02/2013 23h30), j’obtiens ceci :

Quinoa 24 heures

Au bout de 48 heures après le début de l’expérience (14/02/2013 23h30), j’obtiens du « plutôt de la graine à croquer » (il faut donc poursuivre l’expérience) :

Quinoa 48 heures

Au bout de 72 heures après le début de l’expérience (15/02/2013 23h30), j’obtiens du « 50% graines à croquer » et certaines commencent à roser, ce qui n’est pas très uniforme :

Quinoa 72 heures

96 heures après le début de l’expérience (16/02/2013 23h30), j’obtiens une sorte de quinoa blanc rosé. Mais encore une fois, mon observation est partagée au niveau du résultat :

Quinoa 96 heures

5 jours après le début de l’expérience (17/02/2013 23h30), j’obtiens une sorte de quinoa blanc rosé / graines germées :

Quinoa 5 jours

6 jours après le début de l’expérience (18/02/2013 23h30), j’obtiens du quinoa blanc rosé :

Quinoa 6 jours

7 jours après le début de l’expérience (19/02/2013 23h30), j’obtiens un début de jeunes pousses :

Quinoa 7 jours

8 jours après le début de l’expérience (20/02/2013 23h30), j’obtiens toujours un début de jeunes pousses :

Quinoa 8 jours

9 jours après le début de l’expérience (21/02/2013 23h30), j’obtiens toujours un début de jeunes pousses :

Quinoa 9 jours

10 jours après le début de l’expérience (22/02/2013 23h30), j’obtiens de jeunes « jeunes pousses » :

Quinoa 10 jours

11 jours après le début de l’expérience (23/02/2013 23h30), j’obtiens des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 11 jours

12 jours après le début de l’expérience (24/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 12 jours

13 jours après le début de l’expérience (25/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa, mais je trouve que le fond du cartridge est bizarre (même si c’est peut-être normal) :

Quinoa 13 jours

14 jours après le début de l’expérience (26/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 14 jours

15 jours après le début de l’expérience (27/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 15 jours

16 jours après le début de l’expérience (28/02/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 16 jours

17 jours après le début de l’expérience (01/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 17 jours

18 jours après le début de l’expérience (02/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 18 jours

19 jours après le début de l’expérience (03/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 19 jours

20 jours après le début de l’expérience (04/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 20 jours

21 jours après le début de l’expérience (05/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 21 jours

22 jours après le début de l’expérience (06/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa (je trouve toujours le fond du cartridge bizarre, même si c’est peut-être normal comme aspect) :

Quinoa 22 jours

23 jours après le début de l’expérience (07/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. J’ai décidé de le sortir un peu de la microferme car le fond est très humide :

Quinoa 23 jours

24 jours après le début de l’expérience (08/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa :

Quinoa 24 jours

25 jours après le début de l’expérience (09/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. On dirait qu’une sorte de petit moisi apparait à quelques endroits :

Quinoa 25 jours

26 jours après le début de l’expérience (10/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. Le petit moisi est toujours présent et j’ai bougé la couche supérieure visqueuse pour voir ce que c’est. En-dessous, il y a des graines de quinoa qui n’ont pas encore germé :

Quinoa 26 jours

27 jours après le début de l’expérience (11/03/2013 23h30), j’obtiens toujours des jeunes pousses de quinoa. Mais elles ne sont pas nombreuses. A l’endroit où j’ai bougé la couche visqueuse hier, l’eau s’est accumulée. Je l’ai donc vidée. Le petit moisi apparait toujours. Au bout de 27 jours, le résultat en employant cette méthode n’est vraiment pas génial :

Quinoa 27 jours

28 jours après le début de l’expérience (12/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa. La partie à droite était humide. Le liquide visqueux bouche les trous d’évacuation. J’ai donc viré le liquide visqueux à droite et nettoyé les trous d’évacuation :

Quinoa 28 jours

29 jours après le début de l’expérience (13/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa. Je confirme ce que j’ai dit hier : le liquide visqueux (désormais présent à gauche) bloque les trous d’évacuation. Ce n’est donc pas bon pour une bonne culture :

Quinoa 29 jours

30 jours après le début de l’expérience (14/03/2013 23h30), j’obtiens toujours quelques jeunes pousses de quinoa vertes foncées. Ayant atteint les 30 jours d’expérience, je mets fin à celle-ci :

Quinoa 30 jours

Analyser les données

  • 3 jours : 50% de graines à croquer
  • 6 jours : quinoa blanc rosé
  • 11 jours : jeunes pousses
  • Cette méthode de production génère un quinoa bizarre. Pour le moment, je déconseille donc cette méthode pour produire des jeunes pousses de quinoa.

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique, avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Les données obtenues vont permettre à TTP d’améliorer la qualité de ses graines à croquer, graines germées et jeunes pousses de quinoa, en utilisant une autre méthode.

Cordialement.

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches, division scientifique

 

 

[Expérience 25] Créer des graines à croquer de brocoli extra parfaites

Bonjour.

Le but de cette expérience est de créer des graines à croquer de brocoli extra parfaites pour le projet Ruches.

En tant qu’association EBR, la méthode utilisée est la méthode scientifique.

La méthode scientifique est, dans l’état actuel des connaissances humaines, la meilleure méthode pour répondre à une question, mener un projet ou une expérience.

Méthode scientifique :

  • Poser une question.
  • Faire une recherche de fond.
  • Construire une hypothèse.
  • Tester avec une expérience.
  • Analyser les données.
  • Communiquer les résultats.

Poser une question

Dans le cadre de cette expérience, la question que je me pose est : « Quel est le nombre de jours de germination nécessaires pour créer des graines à croquer de brocoli extra parfaites ? »

Faire une recherche de fond

  • J’ai assisté à une conférence sur les graines germées lors des Rencontres Francophones de l’été 2012.
  • J’ai lu 2 livres sur le sujet.
  • J’ai déjà effectué plusieurs expériences sur le sujet (en utilisant la méthode scientifique complète en 6 points).
  • J’ai effectué des recherches sur Internet.
  • Je fais pousser des graines germées depuis 7 mois en germoirs en verre et j’utilise un système de microferme depuis 2-3 semaines dans le cadre du projet Ruches (j’y ai déjà fait pousser des graines à croquer d’azuki).
  • J’ai lu la documentation en anglais sur la microferme.

Construire une hypothèse

Si j’utilise des graines sélectionnées (« graines extras »), que je réalise un trempage à l’ancienne (en germoir en verre) et que j’utilise ensuite la microferme, alors je vais obtenir ce qu’il y a de mieux en terme de graines à croquer de brocoli extra et déterminer le nombre de jours de germination nécessaires.

Tester avec une expérience

Je mets 3 cuillères à soupe de brocoli extra dans un germoir en verre (10/02/2013 22h00) :

Brocoli extra (préparation)

Puis je démarre un trempage de 4 heures :

Trempage du brocoli extra

Au bout des 4 heures (11/02/2013 02h00), je mets les graines de brocoli dans un cartridge (petit plateau) :

Brocoli en cartridge

Et je le mets dans la microferme :

Brocoli dans la microferme

Au bout de 24 heures après le début de l’expérience (11/02/2013 22h00), j’obtiens ceci :

Brocoli 24 heures

Au bout de 48 heures après le début de l’expérience (12/02/2013 22h00), j’obtiens du brocoli-poivre :

Brocoli-poivre

Au bout de 72 heures après le début de l’expérience (13/02/2013 22h00), j’obtiens de la graine à croquer de brocoli :

Graines à croquer de brocoli

Au bout de 96 heures après le début de l’expérience (14/02/2013 22h00), j’obtiens un début de graines germées :

Brocoli, début de graines germées

5 jours après le début de l’expérience (15/02/2013 22h00), voilà enfin mes graines germées de brocoli extra !

Brocoli 5 jours

6 jours après le début de l’expérience (16/02/2013 22h00), voici des jeunes pousses de brocoli extra !

Brocoli 6 jours

7 jours après le début de l’expérience (17/02/2013 22h00), nous obtenons de magnifiques jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 7 jours

8 jours après le début de l’expérience (18/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de magnifiques jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 8 jours

9 jours après le début de l’expérience (19/02/2013 22h00), nous obtenons de grandes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 9 jours

10 jours après le début de l’expérience (20/02/2013 22h00), nous obtenons de longues jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 10 jours

11 jours après le début de l’expérience (21/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de longues jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 11 jours

12 jours après le début de l’expérience (22/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de longues jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 12 jours

13 jours après le début de l’expérience (23/02/2013 22h00), nous obtenons de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 13 jours

14 jours après le début de l’expérience (24/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 14 jours

15 jours après le début de l’expérience (25/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 15 jours

16 jours après le début de l’expérience (26/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 16 jours

17 jours après le début de l’expérience (27/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 17 jours

18 jours après le début de l’expérience (28/02/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 18 jours

19 jours après le début de l’expérience (01/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (qui touchent presque le plafond de la microferme) :

Brocoli 19 jours

20 jours après le début de l’expérience (02/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (qui sont à quelques millimètres du plafond de la microferme) :

Brocoli 20 jours

21 jours après le début de l’expérience (03/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (qui sont à quelques millimètres du plafond de la microferme) :

Brocoli 21 jours

22 jours après le début de l’expérience (04/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (dont une touche de peu le plafond de la microferme) :

Brocoli 22 jours

23 jours après le début de l’expérience (05/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (dont une touche de peu le plafond de la microferme) :

Brocoli 23 jours

24 jours après le début de l’expérience (06/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra (dont 3 touchent de peu le plafond de la microferme) :

Brocoli 24 jours

25 jours après le début de l’expérience (07/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 25 jours

26 jours après le début de l’expérience (08/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 26 jours

27 jours après le début de l’expérience (09/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 27 jours

28 jours après le début de l’expérience (10/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra :

Brocoli 28 jours

29 jours après le début de l’expérience (11/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra. Il n’y a pas d’observations particulières à part que les feuilles sont bien vertes :

Brocoli 29 jours

30 jours après le début de l’expérience (12/03/2013 22h00), nous obtenons toujours de bonnes jeunes pousses de brocoli extra. Certaines feuilles prennent maintenant la couleur jaune. Ayant atteint les 30 jours d’expérience, je mets fin à celle-ci :

Brocoli 30 jours

Analyser les données

  • 48 heures : brocoli-poivre
  • 72 heures : graines à croquer
  • 5 jours : graines germées
  • 6 jours : jeunes jeunes pousses
  • 9 jours : grandes jeunes pousses
  • 10 jours : longues jeunes pousses

Communiquer les résultats

Les résultats sont communiqués sur cette page web de manière publique, avec toutes les étapes de la méthode scientifique.

Les données obtenues vont permettre à TTP d’améliorer la qualité de ses graines à croquer, graines germées et jeunes pousses de brocoli extra.

Cordialement.

Guillaume, co-coordinateur projet Ruches, division scientifique

 

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !