Archive pour février 2015

Le Transition Project doit-il créer un e-supermarché d’alimentation à tarif social pour ses adhérents ?

Bonjour.

Il y a un peu plus de 2 ans, nous avons mis en place le projet SAGI.

Bien que celui-ci ait stagné pendant pas mal de temps faute d’investissement de certains, le projet a revu le jour dernièrement grâce aux lentilles vertes bios autofinancées.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité de proposer à nos adhérents, sur le plan alimentaire, et pour de nombreux produits, des tarifs ultra-concurrentiels (quasiment du tarif social). A ce niveau-là, les économies réalisées sur vos achats alimentaires peuvent atteindre jusqu’à 50%, c’est-à-dire que vous pourrez dépenser jusqu’à 2 fois moins d’argent dans le mois pour vos achats alimentaires !

C’est une idée qui traîne au sein de l’association depuis quelques semaines. Mais pour que cela fonctionne, il faut d’abord que nous sachions si les internautes seraient intéressés par cette sorte d’e-supermarché d’alimentation à tarif social.

Nous avons par conséquent décidé de faire un sondage.

Merci de bien vouloir répondre au sondage ci-dessous.

Vous pouvez également laisser un commentaire si vous le souhaitez.

Le sondage est actif jusqu’au 02/03/2015.

Cordialement.

Association « The Transition Project »


Souhaitez-vous dépenser jusqu’à 2 fois moins d’argent pour vos achats alimentaires grâce au système que nous pourrions mettre en place ?
Non; ça ne m’intéresse pas.
Peut-être
Oui; je veux dépenser moins et avoir plus ! J’achèterai dans votre supermarché en ligne.












résultats

[Energie libre] Bateau thermogénérateur

Comment se procurer un bateau thermogénérateur ?

Capteur à énergie libre

Comment se procurer un capteur à énergie libre ?

Boulangerie des 6 Moulins, noël 2014

Boulangerie des 6 Moulins, noël 2014

Rappel :
1 clic = photo seule
Encore 1 clic = photo plein écran

Très belle devanture de nos amis de la boulangerie des 6 Moulins (Bullion, 78) pendant noël 2014.

Frenchconomy écrit au maire de Marseille pour proposer une solution aux problèmes des quartiers nord

Paysage Marseille

http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Argenteuil – le 18 février 2015 – Frenchconomy, la plateforme d’économie collaborative française connectée, écrit à Jean-Claude GAUDIN, maire de Marseille, pour lui proposer une solution aux problèmes des quartiers nord de Marseille.

Dernièrement, Frenchconomy.fr a été mis au courant des problèmes des quartiers nord de Marseille. A cette occasion, la plateforme d’économie collaborative a décidé, après une recherche sur les soucis plus spécifiques des quartiers nord de Marseille, d’écrire à Jean-Claude GAUDIN pour lui proposer une solution.

Frenchconomy, après avoir pré-écrit le courrier, a tout simplement utilisé le formulaire de contact « écrire au maire » disponible sur marseille.fr

Dans ce courrier limité à 2000 caractères, Frenchconomy propose au maire de Marseille de mettre en place une économie collaborative dans les quartiers nord afin de résoudre les différents problèmes rencontrés (chômage, insécurité, …).

L’économie collaborative représente actuellement 15 milliards de dollars dans le monde et on estime qu’elle représentera 335 milliards de dollars en 2025.

Elle permet :
– De réduire la violence.
– D’améliorer les conditions des populations locales.
– De faire baisser le chômage.

La technologie Frenchconomy permet aussi :
– De savoir les besoins locaux.
– De savoir quels métiers créer.
– De savoir qui a besoin de quoi.
– De savoir les biens et services à apporter en priorité sur une zone donnée.

Ce sont des points que Frenchconomy peut garantir à partir du moment où la population locale joue le jeu.

CONTACT PRESSE

http://www.frenchconomy.fr/contact

Source du communiqué : http://www.frenchconomy.fr/?p=400

Une nouvelle idée pour le projet SAGI

Bonjour.

Nous avons eu une nouvelle idée pour le projet SAGI.

En gros, cela se résume à un gros frigo collectif. Chacun commande des choses pour le frigo collectif afin de « sortir » certains produits du Système.

Ensuite, chaque adhérent, lorsqu’il a besoin de quelque chose (sans abus) peut venir prendre une ressource dans ce frigo collectif.

Nous allons développer un BBS qui sera une sorte de liste de courses collective. Chacun pourra la consulter et acheter des produits qui figurent sur cette liste.

On vous tient au courant dès que le BBS est prêt.

L’équipe du projet SAGI

[Patrice Zaccarie] Mes travaux scientifiques sur les champs vibratoires et la libre énergie (page 54)

[Patrice Zaccarie] Mes travaux scientifiques sur les champs vibratoires et la libre énergie (page 54)

Rappel :
1 clic = image seule
Encore 1 clic = image plein écran

Et dont 1 des 2 colonnes dont le champ s’inverse de façon paranormale.

5) Un transfo tri dont le primaire et sur la première colonne et le secondaire sur les 2 autres colonnes avec les bobines conduisant en sens inverse. On a une inversion de champ paranormal sur une des 2 colonnes.

6) Transfo dont le primaire est alimenté en 600 Hertz alternatif avec 2 secondaires conduisant en sens inverse l’un de l’autre dont l’un conduisant suivant l’anti-loi de Lenz et ne consommant pas le primaire.

7) Application du primaire à un alternateur pour supprimer l’effet frein dû à la loi de Lenz.

8) Un écran magnétique épais de 3 mm ni attiré ni répulsé par un aimant. Etes-vous intéressé ? Merci de répondre ! P.B.

Lien court : http://www.ttpfrance.org/?p=6136

[Projet SAGI] Des lentilles vertes bios autofinancées enfin disponibles !

Lentilles vertes top prix

Argenteuil – le 2 février 2015 – Le projet « Système d’Alimentation Gratuite, International » met à disposition des franciliens des lentilles vertes bios autofinancées !

Le projet SAGI est un projet à vocation internationale démarré le 6 novembre 2012.

Bien que n’étant resté qu’à toute petite échelle (2-3 personnes) pendant 2 ans faute de bénévoles investis pour tester à fond les idées (il était prévu de nourrir gratuitement quelqu’un pendant 1 semaine mais le candidat a choisit une autre voie avant que cela ne soit mis en place), le projet resurgit aujourd’hui avec des lentilles vertes !

UN DEMI KILO DE LENTILLES VERTES BIOS (origine Eure et Loir) A 2,99 EUROS AU LIEU DE 3,49 EUROS !
Vous ne trouverez pas moins cher en ruche !

En novembre 2012, au sein de l’association, nous avons lancé le programme SAGI (Système d’Alimentation Gratuite, International) consistant à créer un système d’autofinancement alimentaire.
Aujourd’hui, nous testons cette idée directement dans le réseau de la Ruche qui dit Oui.
Ces lentilles sont vendues (et nous les achetons) 3,49 euros le demi-kilo. Grâce au SAGI, nous pouvons les proposer à 2,99 euros (la différence est automatiquement autofinancée par notre système pour soulager votre portefeuille !).
Grâce au SAGI, et plus il y aura de monde qui achètera ces lentilles, plus nous pourrons subventionner la différence pour que vous puissiez dépenser toujours moins pour le même produit.

précise le coordinateur du projet.

L’association ambitionne de faire la même chose avec d’autres produits (pois cassés, flageolets, haricots rouges, quinoa, …), voire même de mettre en place un système interne collaboratif pour les adhérents basé sur ce système, ce qui constituerait en quelque sorte une évolution de l’idée de départ.

Mais pour que cela soit possible, il faudra d’abord qu’un maximum de personnes adhèrent à l’association et utilise le système, ce qui est en général une phase difficile en France.

L’association invite toute personne intéressée par ce système d’autofinancement alimentaire collaboratif à laisser des commentaires sur ttpfrance.org pour dire s’ils pensent que ce système est intelligent et pour dire s’ils pensent y participer et/ou pour poser des questions.

En attendant, chacun peut acheter ces lentilles collaboratives autofinancées dans les Ruches qui dit Oui qui prennent les produits de l’association TTP (liste disponible sur simple demande).

CONTACT PRESSE

http://www.ttpfrance.org/contact

Frenchconomy fait du charme aux esthéticiennes de Sannois !

Esthéticienne Sannois

Argenteuil – le 01 février 2015 – Frenchconomy, la plateforme d’économie collaborative française connectée, décide de faire du charme aux esthéticiennes de Sannois.

Frenchconomy est un site web d’économie et de consommation collaborative locale connectée démarré fin octobre 2014. Il vous permet soit de trouver un objet ou un service top proche de chez vous en faisant une simple requête par formulaire, soit de valoriser vos objets qui dorment en les louant, donnant ou prêtant.

En novembre 2014, le système de recherche locale a été activé. Puis, en décembre 2014, des podcasts ont été produits.

Début janvier 2015, les premiers consom’acteurs/shareurs, les premières villes connectées et les premiers objets et services partagés sont apparus sur le site. Toutefois, afin de trouver les meilleurs axes de développement, Frenchconomy devait trouver une ville test (en particulier sur les services B2C).

C’est aujourd’hui chose faite puisque Frenchconomy a choisit Sannois, dans le Val d’Oise (95), comme ville test.

Après avoir contacté les coiffeurs, les hôtels et les électriciens, Frenchconomy a profité de la semaine pour contacter les esthéticiennes.

Sannois a beaucoup d’esthéticiennes et de centres esthétiques. Notre outil permettra de savoir s’il faut mieux faire baisser ce nombre à terme ou l’augmenter. En effet, il serait actuellement inintelligent de se déclarer esthéticienne sur Sannois si toutes les demandes sont déjà largement satisfaites.

précise l’initiateur du projet.

CONTACT PRESSE

http://www.frenchconomy.fr/contact

Article source : http://www.frenchconomy.fr/?p=393

Les 25 derniers commentaires :
close
Facebook IconYouTube IconTwitter IconSuivez-nous sur Google+ !Suivez-nous sur Google+ !